_ E X I S T E N C E Z E R O *


 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 I may have failed | D&E

Aller en bas 
AuteurMessage
Dawn V. -F124S-
    c o l d a d m i n

avatar

Féminin Nombre de messages : 633
Age : 26
Prénom : Margaux
Avatar : Leighton Meester
Double Compte : Lexie {Ashley Greene}
Date d'inscription : 17/11/2008

Détails de la matricule :
• Âge: 26 ans
• Compétences: Mercenaire
• Relations:
MessageSujet: I may have failed | D&E   Mer 10 Déc - 14:51

    Could it be that we have been this way before?

    Lorsque Dawn, matricule -F124S- s'éveilla, il était dans les environs de cinq heures du matin. Elle se demandait si SHIVA ne lui avait pas attribué ce prénom parce qu'elle était toujours la seule à se lever assez tôt pour assister à l'Aurore. Peut être... Elle n'avait jamais de difficulté à se lever tôt, le sommeil n'était pas très important pour elle, et à son arrivée à SHIVA, elle avait découvert qu'elle pouvait se priver de sommeil plusieurs jours sans éprouver de fatigue. La jeune femme avait trouvé cela étrange alors, que les autres se cantonent systématiquement à dormir 10 heures alors qu'il y avait tant d'autres choses à faire ici.

    Ce matin, comme tous les matins depuis sa naissance, il y a deux ans, elle sauta rapidement de son lit pour rejoindre la douche. Même pas quelques minutes plus tard, elle en sortait, propre et trempée. Ses vêtements attendaient sagement, posés sur une chaise. L'uniforme des habitants de SHIVA changeait selon leur groupe. Les brains étaient vêtus tout de blanc, et elle plissait souvent les paupières lorsque Samson venait lui rendre visite. Pour les Soldiers, les uniformes étaient noirs, plus facile pour se fondre dans le décor d'une ville en mouvement disait on. Rapidement, elle enfila le pantalon flottant et le corsage serré, lui assurant une grande liberté de mouvement. Une fois ses chaussures lacées, elle franchit la porte de sa chambre.

    Le dortoir des Soldiers était désert. Ils devaient encore tous dormir puisque la nuit était encore si noire. Dans quelques heures, une sonnerie retentirait, et les Soldiers veilleurs de nuits iraient se coucher et les nouveaux les remplaçerait. Dawn traversa le couloir en se disant qu'elle n'aurait pas aimé être chargé de la sécurité. Au fond, elle sentait que ce n'était pas assez bien pour elle... Comme si elle était destinée à mieux. Comme si elle avait été entraînée pour devenir ce qu'elle était aujourd'hui : une mercenaire.

    Elle descendit rapidement les escaliers, pressée d'être à l'air libre, ces bâtiments étaient parfois très oppressants avait elle noté à plusieurs reprises. Heureusement que ses missions de mercenaire ne la faisait que rarement rester à l'intérieur. Depuis maintenant deux ans elle était chargée de la Securité au sein de la ville. Des discordes violentes ? Des attaques ? Elle était toujours là et ne comptait plus le nombre de fois où elle avait du rétablir la paix dans cette ville. Et puis parfois, elle avait affaire à des situations dangeureuses et Dawn avait remarqué que celles ci étaient bien plus intéressantes. La ville subissait parfois des attaques terroristes. Les Agents leur avaient expliqué à la fin de leur formation qu'un groupe de rebelles venant de l'extérieur avait peut être des espions parmis eux. Ils étaient vils, cruels et détruisait tout le travail qu'ils avaient fait à SHIVA. Dawn savait que si un jour les Soldiers réussissaient à les trouver, elle n'éprouverait aucun remord à éliminer chacun d'entre eux pour protéger leur cité.

    La Cafétéria était encore fermée à cette heure matinale et Dawn décida d'aller courir sur la plage comme très souvent. Elle aimait sentir la fatigue qui montait lentement le long de ses jambes et elle adorait surtout pouvoir la maîtriser et grâce à sa volonté, parcourir encore des mètres même à bout. Une heure plus tard, elle était assise sur le sable, en train d'observer le lever du soleil calmement. Sa respiration était redevenue régulière et Dawn appréciait le paysage sans penser à rien. La jeune femme avait un certain goût pour la solitude et n'aimait pas spécialement être toujours entourée. Travailler, manger, dormir seule ne lui faisait ni chaud ni froid et elle avait tendance à éviter la compagnie la plupart du temps.

    Lorsque des matricules commencèrent à envahir la plage pour venir y plonger avant le début de la journée, -F124S- se leva et alla rejoindre la cafétéria pour petit déjeuner avant d'entamer sa longue journée. En arrivant dans la pièce, elle fut ravie de constater qu'elle n'était pas encore très occupée et que le silence y régnait. Parfait pour bien commencer la journée, elle n'avait pas envie d'être ennuyée. Comme toujours, elle se servit du café, prit quelques toasts et alla s'assoir seule à une table isolée.

    -M144A- - (posant son plateau et s'asseyant en face d'elle) Bonjour !

_________________

    © LJ;
    YOU ALWAYS THOUGHT THAT I WAS STRONGER
    I MAY HAVE FAILED, BUT I HAVE LOVED YOU FROM THE START
    BUT HOLD YOUR BREATH
    BECAUSE TONIGHT WILL BE THE NIGHT
    THAT I WILL FALL FROM YOU OVER AGAIN
    SECONDHAND - FALL FOR YOU
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Edward V. -M144A-

avatar

Féminin Nombre de messages : 57
Age : 32
Prénom : Audrey, Zaz'
Ouvert Aux Propositions de Topics ? : Oui
Avatar : Chace Crawford
Date d'inscription : 03/12/2008

Détails de la matricule :
• Âge:
• Compétences: Renegat
• Relations:
MessageSujet: Re: I may have failed | D&E   Jeu 11 Déc - 15:59

Les journées commençaient toujours mal pour Edward qui devait s’extirper du confort de sa couette et depuis longtemps s’était installé un rituel chez lui qui consistait en enfouir sa tête sous un énorme coussin et grogner à chaque sonnerie du réveil jusqu’à ce qu’il n’ait plus d’autre choix que de se lever. Pressé par le temps il prenait alors une douche rapide et enfilait ce qui lui tombait sous la main. Dans ce sens la vie à Shiva lui avait grandement facilité la tâche puisque chaque jour il devait enfiler le même costume et que ses chaussettes étaient toutes rigoureusement identiques ce qui faisait qu’il ne se retrouvait jamais à court même s’il en avait déjà perdu une dose considérable. Cependant quelque chose avait changé dans son rituel du matin, tout juste après que ses pieds aient effleuré la moquette de sa chambre il enchaînait une série de pompes, qui le faisait râler d’avantage, mais qui étaient devenues indispensable étant donné la mission qu’il s’était donnée.

Contrairement aux autres, il se rappelait chaque minute de son passé – du moins ce qu’il ne voulait pas oublier – et il arrivait souvent qu’encore pris dans les brumes du sommeil il tâtonne la lace vide à côté de lui dans le lit, à la recherche de quelqu’un. Il n’y avait qu’une raison pour qu’un homme, à priori pas vraiment doué pour le combat au corps à corps et le sport, pas forcément trop courageux non plus, veuille se lancer dans une aventure aussi périlleuse que la rébellion et s’en retrouve même à la tête : l’amour. Avec un grand A, celui qui n’avait pas de limites et encore moins de raison. Dawn, matricule – F124S -, belle brune athlétique et peu bavarde avait été ou était sa femme et s’il se trouvait aujourd’hui dans un costume de clown à réciter des suites de numéros et de lettres en guise de bonjour c’était uniquement pour elle.

Elle avait été enlevée un beau jour et avait disparu sans laisser de traces. Personne n’avait rien voulu dire au jeune homme et il avait alors fait ce qu’il n’avait jamais osé faire de toute sa vie, détourner la loi à son avantage. En fouillant un peu il avait découvert des activités pas très nettes du côté de Shiva, une sorte de cité mystiques pour zombies pacifistes et il avait alors tout mis en œuvre pour y entrer. Retrouver Dawn n’avait pas été chose difficile, elle était là où elle avait toujours été, sur le front. Mais elle ne se souvenait pas du tout de sa vie d’avant, comme tous les autres, et il avait été incapable de la récupérer. Aujourd’hui il travaillait à démonter le réseau, certain que c’était la seule solution qu’il aurait pour la récupérer.

Il arriva à l’heure où peu de monde encore déjeunait à la cafétéria parce qu’aussi pénible qu’il était pour lui de se lever aussi tôt il savait que c’était là sa meilleure chance de la croiser. On lui avait peut-être lavé le cerveau de tous ses souvenirs il n’en restait pas moins qu’elle demeurait la même personne et il avait au fond l’impression d’être pris dans une spirale infernale où il ne faisait que se prendre vents sur vents. Briser sa carapace avait été la chose la plus compliquée qu’il lui avait été donné de faire.

Après avoir chargé son plateau comme une mule il alla directement jusqu’à sa table et s’y installa en la saluant. Comme il devait s’en douter elle ne lui répondit pas mais il ne perdit pas son beau sourire pour autant. Il attrapa son pamplemousse et essaya de creuser dedans mais le fruit envoya des giclées de jus dans tous les sens et il le mit de côté, pas certain qu’un « ne vous inquiétez pas ça pique mais ça ne rend pas aveugle » soit une bonne entrée en matière.


« Matricule – M144A – » récita-t-il. « Me semble vous avoir déjà vue… » fit-il innocent.

« Enfin on finit par tous se connaître ici hein… » continua-t-il sur le ton du badinage, en essayant de couper sa part de bacon. Malheureusement pour lui sa fourchette ripa sur l’assiette et une partie de ses œufs brouillés atterrirent sur ses genoux puis sur le sol. Faisant comme si rien de dramatique n’était arrivé il porta le morceau de jambon à sa bouche et le mâchonna avec application. Cela laissa quelques secondes de répit à Dawn pendant lesquelles il ne dit plus un mot.

« J’ai une idée… » fit-il en déglutissant, de plus en plus gêné par le silence de la jeune femme. « Ca vous plairait d’aller voir un des spectacles des talents un de ces soirs. Il paraît qu’il y a un matricule qui jour de la trompette comme personne. A moins que vous préfériez le théâtre. Il n’y a pas de pièces géniales en ce moment mais… Enfin c’est comme vous voulez. Moi j’aime l’art et tous ces trucs alors ça m’est égal. » Plutôt direct comme approche, mais il ne se voyait pas continuer à tourner autour du pot pendant des siècles.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://community.livejournal.com/dazzleinc/
Dawn V. -F124S-
    c o l d a d m i n

avatar

Féminin Nombre de messages : 633
Age : 26
Prénom : Margaux
Avatar : Leighton Meester
Double Compte : Lexie {Ashley Greene}
Date d'inscription : 17/11/2008

Détails de la matricule :
• Âge: 26 ans
• Compétences: Mercenaire
• Relations:
MessageSujet: Re: I may have failed | D&E   Ven 12 Déc - 23:37

    Dawn dit alors adieu à son tranquil petit déjeuner en solitaire. Levant les yeux vers la matricule en face d'elle, elle reconnu aisément l'Agent. En effet, celui ci intriguait Dawn depuis quelques temps déjà. Elle avait l'impression que peu importe où elle se trouvait, celui ci avait les yeux posés sur elle comme s'il la ... surveillait. La jeune femme savait qu'il faisait parti des Agents grâce à son uniforme mais ne voyait pas l'utilité de la mettre sous surveillance, elle n'avait rien à se reprocher. Son esprit vagabondait parfois de plus en plus et elle se demandait si cet matricule ne la suivait pas juste pour l'attaquer par surprise un jour. C'était l'un des défauts des Soldiers, à force de courir des risques, ils en devenaient presque paranoïaques.

    Tentant de se concentrer sur son plateau, elle ne vit pas le constant sourire qu'il lui adressait. Peut être cette matricule était particulièrement heureuse de manger du pamplemousse ce matin ? Dawn n'avait jamais vraiment su décrypter les émotions ou sentiments des autres. Elle avait déjà tant de mal pour elle même...

    -M144A- Matricule – M144A – Me semble vous avoir déjà vue…

    Bien sûr qu'il l'avait déjà vu ! Il ne faisait que ça ! Dawn ne prit même pas la peine de lui répondre, trouvant sa remarque parfaitement stupide. A la place, elle se pencha vers son petit déjeuner et commenca à le manger lentement, espérant que son silence repousserait la matricule et qu'il partirait à la recherche d'une compagnie plus plaisante. Au contraire, le jeune homme sembla s'acharner sur un fruit qu'il n'arrivait pas à manger et finit par le reposer, évitant ainsi une prochaine catastrophe. Dawn se décida à l'ignorer, après tout, il pouvait bien rester et la regarder tant qu'il voulait, elle avait mieux à faire. Par exemple, penser au planning de sa journée à venir. Elle savait qu'elle pouvait rester dans le quartier des Soldiers tant qu'elle voulait tant qu'une alarme signalant un danger n'était pas déclenchée. La jeune Mercenaire allait en profiter pour réquisitionner la salle de réalité virtuelle ou de se battre un peu avec Heatcliff si celui ci avait du temps devant lui.

    -M144A- Enfin on finit par tous se connaître ici hein…

    Elle leva le visage vers l'Agent, agacé qu'il l'interrompe puis l'observa se battre avec son déjeuner pour... Perdre contre un morceau de bacon et des oeufs qui finirent leur course à terre. Ne pouvant s'empêcher d'esquisser un sourire, elle décida de lui pardonner son offense et retourna à son plateau. Peut être se faisait elle des idées après tout, et qu'il ne la suivait pas vraiment ? De toute façon, si c'était le cas, il devrait tôt ou tard lui rendre des comptes. S'il y avait une chose chez elle qu'elle n'aimait pas vraiment qu'on entrave c'était sa liberté de mouvement. Profitant du silence du jeune matricule, qui semblait concentré sur son repas, Dawn tourna la tête vers la fenêtre, qui d'ici lui donnait une vue sur le reste du centre ville. Peut être qu'un jour elle devrait arrêter de se contenter de s'enfermer dans sa bulle et tenter de s'ouvrir un peu aux autres, mais cela lui semblait tellement contre sa nature, qu'elle n'arrivait même pas à se forcer à faire de légers efforts. Les seuls contacts qu'elle comprenait étaient les coups. Rien de compliqué là dedans, tu frappes, je te démolis. Tout était beaucoup plus simple.

    -M144A- - J’ai une idée…

    Surprise, Dawn reporta son regard froid sur lui, tout en restant silencieuse. Le moins qu'on puisse dire était qu'elle ne l'encourageait pas vraiment à aller au bout de sa pensée. Mais qu'importe, ça n'avait pas semblé le gêner jusque là.

    -M144A- - Ca vous plairait d’aller voir un des spectacles des talents un de ces soirs ? Il paraît qu’il y a un matricule qui jour de la trompette comme personne. A moins que vous préfériez le théâtre. Il n’y a pas de pièces géniales en ce moment mais… Enfin c’est comme vous voulez. Moi j’aime l’art et tous ces trucs alors ça m’est égal.

    Surprise, Dawn reposa sa fourchette. Elle le dévisagea quelques secondes avant de se mettre à rougir brusquement. Alors s'il la suivait partout c'était pour ... ça ? Pour l'inviter à regarder un spectacle ? Tous ses soupçons n'étaient que le fruit de son imagination et en réalité tout ce que cette matricule voulait c'était... ça. Essayant de contrôler les pulsations de son coeur, son cerveau lui tira la sonnette d'alarme en lui rappellant qu'elle était un joli glaçon qui n'avait aucune expérience dans le domaine des relations humaines.

    -F124S- - J'ai... beaucoup de travail.

    Dawn se leva précipitament de sa chaise. Elle ne voulait absolument plus rester dans cette pièce, juste sortir et aller se défouler dans une salle de sport pour éviter de penser à ce qui venait de se passer.

    -F124S- - Bonne journée Edward.

    Elle prit son plateau et se figea. Edward ? Elle n'avait jamais appris le nom de la matricule Agent.


_________________

    © LJ;
    YOU ALWAYS THOUGHT THAT I WAS STRONGER
    I MAY HAVE FAILED, BUT I HAVE LOVED YOU FROM THE START
    BUT HOLD YOUR BREATH
    BECAUSE TONIGHT WILL BE THE NIGHT
    THAT I WILL FALL FROM YOU OVER AGAIN
    SECONDHAND - FALL FOR YOU
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Edward V. -M144A-

avatar

Féminin Nombre de messages : 57
Age : 32
Prénom : Audrey, Zaz'
Ouvert Aux Propositions de Topics ? : Oui
Avatar : Chace Crawford
Date d'inscription : 03/12/2008

Détails de la matricule :
• Âge:
• Compétences: Renegat
• Relations:
MessageSujet: Re: I may have failed | D&E   Dim 14 Déc - 2:16


Etablir un contact avec Dawn n’avait jamais été chose aisée. Edward se souvenait parfaitement de tous premiers jours qui avaient suivis leur rencontre. Il devait presque lui arracher chaque phrase de la bouche et ses mots étaient comptés, toujours utiles. Il n’y avait rien que la jeune femme ne calculait pas et il s’était demandé pendant un sacré petit bout de temps ce qui avait bien pu lui arriver pour qu’elle soit aussi renfermée. Puis il avait rencontré son père, et il avait compris. Dés lors il s’était appliqué dans sa tâche avec plus d’ardeur encore. La mission qu’il s’était donnée ? Elle était simple. Coller un sourire permanent sur son visage. Il avait tout fait pour qu’elle quitte son job, l’avait ensevelie sous une montagne de petites douceurs, cherchant à réveiller chez elle un petit grain de folie. Il ne le faisait pas parce qu’il voulait à tout prix qu’elle change, il l’avait épousée, c’était une preuve suffisante qu’il aimait la personne qu’elle était, mais il était persuadé qu’elle serait plus heureuse une fois qu’elle se serait autorisée à lâcher du lest. D’ailleurs les rares fois où il l’avait vu rire sans retenue, il avait vraiment eut l’impression de toucher du bout des doigts son moi intérieur.

Il n’était donc pas surpris qu’elle ne le regarde pas ou ne daigne pas lui répondre. Le même manége avait eut lieu quelques années plus tôt, seules les circonstances changeaient. Il trouvait presque incroyable qu’en ayant oublier complètement son passé, elle ait exactement le même comportement et les mêmes habitudes qu’auparavant. L’on aurait pu penser que n’ayant plus les mêmes bases et les mêmes repères elle évoluerait de façon différente mais ce n’était pas le cas. Mais le timbre de sa voix était rigoureusement identique, froid et austère.

Pour Edward c’était une souffrance presque intolérable puisque lui se souvenait de chaque secondes qu’ils avaient eu tout les deux et qu’il lui était difficile de mettre ses sentiments de côté lorsqu’il se retrouvait face à elle. Il était toujours irrémédiablement attiré par elle, cherchant à se fondre dans chacun de ses gestes. Il passait toujours de très mauvaises journées quand il n’avait pas l’occasion de s’assurer qu’elle allait bien et il arpentait Shiva comme une âme en peine, à sa recherche. Il avait besoin de sentir la chaleur de son corps près de lui la nuit, et d’entendre sa voix résonner à son oreille à chaque seconde de son existence. Toutes ses petites habitudes qu’ils avaient développées lui manquaient, comme lorsqu’elle le forçait à aller courir avec elle. Jamais il n’aurait cru que les footings lui manquerait autant.

Qu’elle se mette subitement à rougir fut pour lui une excellente nouvelle, la preuve que ce qu’il pouvait dire ou faire avait tout de même un impact sur elle et qu’il n’était pas négatif de surcroît. Il ne se souvenait pas de moments où elle avait été réellement embarrassée par ses approches et cette nouvelle faille dans sa carapace nourrit chez lui un espoir fou qui fit monter son sourire jusqu’à ses oreilles. Silencieux il attendait ce oui qu’il avait tant espéré et ce fut une véritable claque pour lui lorsqu’elle se leva précipitamment en agrippant son plateau en prétendant qu’elle avait trop de travail. D’un seul coup tout son enthousiasme s’évanouit, et il perdit son sourire et sa bonne humeur. Il avait beau essayé de se le cacher, il avait vainement espéré qu’elle aurait un déclic en le voyant et qu’elle lui sauterait au cou.

Il lui fallut plusieurs secondes pour enregistrer le fait qu’elle venait de prononcer son prénom alors qu’il ne le lui avait jamais dit ici. C’était d’ailleurs la première fois qu’ils se parlaient et pour ne pas paraître plus étrange qu’il ne l’était déjà il se pliait gentiment aux règles qui régissaient la ville. Pas de prénoms, rien que des chiffres et des lettres. Comment pouvait-on espérer développer une quelconque intimité de cette façon ? Il fallut qu’elle s’éloigne de quelques pas pour qu’il réagisse enfin. Il bondit de sa chaise, manquant de renverser son verre de jus d’oranges extra bio et sans sucres mais il n’y prêta pas d’attention, il se contenta de barrer le chemin de la brunette.


« Pas ce soir d’accord mais peut-être un autre jour. Tu ne travailles pas 24h/24. Si tu n’aimes pas l’art on pourrait aller faire autre chose. Boire un verre ou juste manger un truc. A la cafet’ c’est bien. Ou ailleurs. Tu choisis moi ça m’est égal. »

« Tu ne peux pas dire que tu n’en a pas envie… »
fit-il en se rapprochant d’elle d’un pas. « Et puis je dois bien te plaire un p’tit peu non ? » la taquina-t-il, ses lèvres se retroussant en un demi sourire. C'était une vieille blague entre eux
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://community.livejournal.com/dazzleinc/
Dawn V. -F124S-
    c o l d a d m i n

avatar

Féminin Nombre de messages : 633
Age : 26
Prénom : Margaux
Avatar : Leighton Meester
Double Compte : Lexie {Ashley Greene}
Date d'inscription : 17/11/2008

Détails de la matricule :
• Âge: 26 ans
• Compétences: Mercenaire
• Relations:
MessageSujet: Re: I may have failed | D&E   Mar 16 Déc - 20:07

    L'esprit en ébullition, Dawn se demanda d'où elle connaissait le prénom de l'Agent. En effet, en deux ans, la jeune femme s'était habituée à donner une série de chiffres et de lettres pour qualifier quelqu'un et il était assez rare qu'elle soit assez proche d'une personne pour utiliser son prénom. De plus, elle n'avait jamais entendu personne appeller la matricule Edward avant elle et, c'est l'esprit complétement embué qu'elle fit demi tour avec son plateau. Cherchant des yeux un endroit où le poser afin de partir rapidement. Seulement le jeune homme ne lui laissa pas cette chance puisqu'il vint se planter brusquement devant elle. Elle le fixa quelques secondes et fut agacée de constater qu'il ne semblait pas ni vouloir la laisser partir, ni abandonner ses projets.

    -M144A- - Pas ce soir d’accord mais peut-être un autre jour. Tu ne travailles pas 24h/24. Si tu n’aimes pas l’art on pourrait aller faire autre chose. Boire un verre ou juste manger un truc. A la cafet’ c’est bien. Ou ailleurs. Tu choisis moi ça m’est égal.

    Il n'allait jamais la laisser tranquille ? Elle ne savait pas certaines matricules si désespérées pour agir de la sorte. Elle soupira et le fixa froidement alors qu'il se rapprochait doucement d'elle en souriant.

    -M144A- - Tu ne peux pas dire que tu n’en a pas envie… Et puis je dois bien te plaire un p’tit peu non ?
    -F124S- - Non pas du tout ! Vous n'êtes vraiment pas mon genre.

    Ebahie, elle observa la matricule. Non mais pour qui se prenait il ? Dawn haussa un sourcil, puis laissa s'échapper un léger sourire lorsqu'elle trouva une idée pour punir l'effronterie de cet Agent. Puisqu'il souhaitait si ardement la revoir, il serait sûrement prêt à faire des efforts.

    -F124S- - Si vous tenez tant que ça à me voir, peut être pourrions nous faire quelque chose de plus intéressant que dîner. Je vous propose de courir. Sur la plage, demain à 5 heures. Ce sera ma seule offre. Après on pourra reconsidérer l'idée d'un dîner. Uniquement si vous me battez à la course.

    Avec un sourire satisfait, Dawn fit le tour du jeune homme et alla déposer son plateau sur une table. Elle était persuadée que jamais il ne viendrait si tôt pour faire un footing, ou que, s'il avait le courage de le faire, il serait incapable de la battre à la course. Personne n'y était jamais arrivé, ce ne serait sûrement pas un Agent le premier. Dawn était fière d'avoir régler ce problème ainsi. Le jeune homme serait sûrement tellement blessé dans son orgeuil, comme la plupart des hommes qu'elle avait croisé ici, qu'il ne viendrait plus jamais l'embêter.

    Dawn ignorait d'où lui venait ses incroyables capacités physiques, surtout que son corps à première vue ne semblait pas si musclé que ça, mais elle remerciait vraiment SHIVA pour lui permettre d'exploiter son potentiel au maximum. Elle adressa un dernier regard à l'Agent qui était resté près d'elle et le gratifia d'une dernière phrase avant de tourner les talons.

    -F124S- - Je vous attend demain à 5 heures alors. Pas de retard.


_________________

    © LJ;
    YOU ALWAYS THOUGHT THAT I WAS STRONGER
    I MAY HAVE FAILED, BUT I HAVE LOVED YOU FROM THE START
    BUT HOLD YOUR BREATH
    BECAUSE TONIGHT WILL BE THE NIGHT
    THAT I WILL FALL FROM YOU OVER AGAIN
    SECONDHAND - FALL FOR YOU
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Edward V. -M144A-

avatar

Féminin Nombre de messages : 57
Age : 32
Prénom : Audrey, Zaz'
Ouvert Aux Propositions de Topics ? : Oui
Avatar : Chace Crawford
Date d'inscription : 03/12/2008

Détails de la matricule :
• Âge:
• Compétences: Renegat
• Relations:
MessageSujet: Re: I may have failed | D&E   Mar 23 Déc - 23:40


Le sourire confiant d’Edward s’évanouit à la seconde même où Dawn le rembarra. Lui qui avait cru que le fait qu’elle l’appelle par son prénom était un signe que son esprit flanchait et que quelques brides de son passé étaient en train de lui revenir devait bien avouer que ce n’était pas le cas. Elle avait du entendre son prénom quelque part, au détour d’un couloir, puisqu’il s’obstinait la plupart du temps à bouder les matricules et parlait aux personnes qui lui était proches de façon familière. Son optimisme à toute épreuve venait d’en prendre un coup et rien ne s’arrangea quand elle énonça les termes de « sa » sortie.

Un footing sur la plage.

Aussitôt le jeune homme eut l’impression que tout le poids du monde venait de tomber sur ses épaules. Non seulement il était totalement horrifié par le sport – et ce même si maintenant il se pliait à des séances régulières d’exercice – mais en plus il connaissait parfaitement les capacités de sa femme. Oui, sa femme, puisqu’il s’obstinait toujours à nier leur séparation et à la considérer comme sienne. Dawn avait une résistance exceptionnelle, elle était rapide et agile et ce n’était pas les quelques grammes de muscles qu’il avait gagné qui allaient lui permettre de la battre. Il ne pouvait pas lutter contre toute une vie faite d’entraînements et de privations avec toute une vie passée à faire la grasse matinée et à s’empiffrer d’hamburgers. Quiconque voyant son corps pensait qu’il s’entretenait avec frénésie mais en réalité il avait seulement un métabolisme exceptionnel. Quoi qu’il avale la graisse ne prenait pas sur lui.

Bouche ouverte, yeux écarquillés, il fixa la jeune femme qui amusée s’éloignait avec son plateau pour le déposer afin qu’il soit vidé et nettoyer. Quand elle passa près de lui et fixa l’heure de leur rendez-vous à 5h il avala difficilement sa salive et c’est toujours muet qu’il la regarda quitter la cafétéria, d’une démarche à la fois souple et sensuelle, qui n’appartenait qu’à elle et qu’il aurait pu reconnaître ente milles. C’était un nouveau coup dur pour son moral, qui après tout ce temps passé loin d’elle avait déjà été rudement éprouvé. Il souffrait de la croiser presque tous les jours et de ne pas l’avoir à ses côtés et c’était bien pire de voir qu’elle l’écartait délibérément de sa vie.

Pendant un moment il pensa ne jamais se montrer sur la plage. Il pensait qu’il valait peut-être mieux laisser tomber son plan stupide et retourner à la vie qu’il avait eu avant elle. Mais alors qu’il essayait de se la remémorer, il se rendit compte qu’il en était incapable. Tout ce qui lui revenait à l’esprit étaient les moments qu’ils avaient eu ensemble. Cette façon qu’elle avait de lui sourire, de lui murmurer des choses ou de gémir sous ses doigts. Il se rappelait de ces rires qu’ils avaient partagés, toujours trop bref à son goût, Dawn ne perdait jamais longtemps le contrôle de ses émotions et quand cela lui arrivait, il avait le sentiment d’avoir gagné la plus belle des victoires.

Il se souvint que les rares fois où elle l’avait traîné hors du lit pour le soumettre à son entraînement elle avait souvent rit devant sa faiblesse et ses âneries et plutôt que de se laisser abattre comme deux secondes plus tôt il finit par considérer cette épreuve comme une nouvelle chance de faire céder la carapace qui avait emprisonné les souvenirs de la jeune femme et avait fait de lui un étranger à ses yeux. Bon dieu ce qu’il aurait aimé qu’elle se souvienne de cette fois où il avait dit vouloir un enfant d’elle et où elle lui avait presque cassé le nez, les obligeant à passer la nuit aux urgences. Il voulait qu’elle reconnaisse cette cicatrice qu’il avait sur l’épaule comme étant sa marque.


« Je ne serais pas en retard… » souffla-t-il, bien qu’il soit trop tard et qu’elle ne puisse plus l’entendre.

Il lui montrerait, à elle et à eux tous, l’homme qu’elle avait construit. Il s’était sentit un gamin avant de l’avoir rencontrée, rempli de rêves et d’espoirs un peu bête. Il aurait pu travailler pour des noisettes, simplement porté par l’idée de faire quelque chose de juste. Dawn avait été la personne qui lui avait apporté un peu d’équilibre et de maturité, qui lui avait donné l’envie de se battre pour quelque chose de plus grand que la justice ou même la gloire et l’argent. Quelque chose qui sur Shiva ne voulait pas dire grand chose. Il pensait même que l’on avait oublié de l’inclure dans les programmes. C’était ce qui faisait qu’il voulait tout faire sauter. C’était ce qui faisait qu’il ne croyait pas en ce projet bidon. C’était ce qui faisait battre son cœur et lui faisait prendre tous les risques. C’était ce qui le pousserait hors de son lit à 4h, pour regagner son cœur.

L’amour.




[TERMINE]


[ Ma conclusion est trop guimauve mais j'ai envie de dire que j'assume ]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://community.livejournal.com/dazzleinc/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: I may have failed | D&E   

Revenir en haut Aller en bas
 
I may have failed | D&E
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
_ E X I S T E N C E Z E R O * :: • Entrez dans la cité • :: • Quartier C • :: » Cafétaria collective-
Sauter vers: