_ E X I S T E N C E Z E R O *


 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Se lever tôt présente parfois des avantages totalement inattendus ! [ Pv Heatcliff ]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Juliette M. -F456T-

avatar

Féminin Nombre de messages : 204
Age : 26
Prénom : Lili
Avatar : Mary E. Winstead
Double Compte : Non
Date d'inscription : 11/12/2008

Détails de la matricule :
• Âge: 18 ans
• Compétences: Comédie
• Relations:
MessageSujet: Se lever tôt présente parfois des avantages totalement inattendus ! [ Pv Heatcliff ]   Dim 14 Déc - 1:43


[/By Adore Me]

    La nuit avait été particulièrement douce et longue pour Juliette. Elle avait eu une semaine très chargée, des représentations suivies de rencontres avec des amis ainsi qu’une grosse fête organisée par l’une de ses meilleures amies. L’adolescente était complètement exténuée, elle avait dansé pendant des heures collées contre les corps musclés des jeunes hommes qui tournaient autour d’elle, Juliette s’était énormément amusée. Bien sûr on lui avait proposé à plusieurs reprises de boire un petit verre d’alcool pour que l’ambiance soit encore plus torride mais la demoiselle n’étant pas assez idiote pour se laisser piéger avait gentiment refusé chacune des offres. Elle était arrivée chez elle et avait tout de suite refermée la porte derrière elle. La miss s’était dirigée vers son lit et s’était débarrassée de sa magnifique robe bleue au passage. Juliette avait défait sa longue chevelure et s’était allongée en sous-vêtements sous ses couvertures en s’enfonçant la tête dans l’oreiller. Ses paupières s’étaient fermées deux secondes plus tard et elle s’était tout de suite endormie. Ses rêves avaient été nombreux et tous merveilleux. Miss Mowens s’était réveillée cependant tôt ce matin-là pour elle ne savait quelle raison. Elle n’avait rien de particulier à faire en ce beau jour d’hiver … Mais l’adolescente trouvait toujours une occupation. Elle s’était dirigée vers sa garde-robe et en avait extirpé deux tenues qu’elle avait soigneusement posée sur son lit en les observant d’un regard critique. D’un côté une jolie robe bleue se mariant à la perfection avec son corps mais peut-être légèrement trop courte pour la température extérieure de l’autre un jean simple et un chemisier blanc. Juliette opta pour le chemisier et le jean et s’empressa de les enfiler dans la salle de bain, pour ses cheveux elle ne se cassa pas la tête et les attacha en une queue de cheval. La demoiselle ne s’était pas maquillée … De toute façon si tôt elle ne croiserait personne ! Son regard s’était posé sur sa chambre et elle se promit de bouger les meubles un de ces jours pour personnaliser son chez-elle.

    La belle brune avait enfilé ses gants et était sortie, le vent froid s’était engouffré sous ses vêtements mais aujourd’hui il faisait tout de même chaud pour un hiver ! Elle s’était dirigée paisiblement et lentement vers la plage artificielle. La jeune fille se demandait à quoi ressemblait l’extérieur de Shiva … Elle savait que tout n’était que chaos et que les gens étaient soit des barbares soit des esclaves mais elle ne pouvait s’empêcher de se poser des questions sur les divers décors et sur les animaux. Juliette ne pouvait pas se décourager et elle gardait toujours espoir ! Savoir que encore aujourd’hui Shiva parvenait à retrouver des êtres humains normaux ayant la chance de pouvoir faire partie de l’élite la mettait dans un état de joie intense. La belle brune se surpris ensuite à se demander à quoi ressemblait le véritable amour. Aussi idiot que cela puisse paraître elle n’avait jamais rien ressentit de puissant pour une personne ici à Shiva et même si c’était totalement absurde elle ne connaissait l’amour que par les films qu’elle avait été voir au cinéma. Juliette ne se souvenait plus de son ancienne vie et elle se demandait si un jour ses lèvres s’étaient posées sur celles d’un homme ou si elles n’avaient jamais eu cette chance. L’adolescente avait le don de se poser des questions que les autres gens ne se posaient pas. Qui à Shiva se demandait si ses lèvres avaient touchées celle d’un autre être humain ?! Peu leur importait ! Ils désiraient oublier ce monde chaotique auquel ils s’étaient dérobés. Mais Juliette n’était pas comme les autres …

    *Je pense … Je pense que personne ne m’a jamais embrassée ! C’est vrai je le sentirais si ma bouche avait déjà touchée celle d’un autre non ?! Ou peut-être pas … Non, stop ! Je n’ai jamais embrassé personne. De toute façon je crois ce que je veux puisque je ne me souviens plus de rien !*

    La comédienne haussa les épaules, qui serait capable de se planter devant elle et de lui dire très clairement qu’il avait goûté à ses douces lèvres ? Personne ! Car depuis son arrivée à Shiva son cœur n’appartenait qu’à elle et elle n’avait noué que des liens d’amitié à ses rencontres. Seuls les gens que tout le monde qualifie de « fou » pourraient lui dire ce genre de chose. Mais puisqu’ils sont fous, qui perdrait son temps à les croire ? Juliette commençait à avoir mal à la tête c’était toujours elle qui se posait des questions étranges et complètement sordides. Elle vit enfin la plage et la demoiselle sentie soudain plus légère telle une plume emportée par le vent, elle se glissa jusque dans le sable dans lequel elle enfonça ses belles ballerines noires. Juliette prit place et fixa l’eau d’un air rêveur comme si elle se plongeait totalement dans les profondeurs de l’océan et qu’elle s’y perdait totalement. Des bruits se firent entendre, de très petits bruits presque inaudibles. La belle brune se retourna vivement et n’aperçut absolument rien cependant son ouïe ne la trahissait pas ! Il y avait bel et bien quelque chose qui émettait un son particulier. La comédienne posa les mains sur les hanches et se releva en se débarrassant du sable qui s’était accroché à ses mains en les frottant l’une contre l’autre. Elle inspecta l’horizon avec attention et distingua enfin une silhouette. Un jeune homme semblait courir dans le sable. Quelle étrange idée ! Il faisait beaucoup trop froid pour faire un jogging matinal.

    Juliette fronça les sourcils, elle n’était pas la personne la plus altruiste qui vive à Shiva et elle se contre-fichait absolument que cet inconnu attrape une maladie … Mais par contre sa curiosité la poussait à vouloir en savoir plus sur cet individu aux idées assez originales. La belle brune se planta donc sur le chemin de l’homme de façon à ce que lorsqu’il arriverait à sa hauteur, il s’arrêterait face à elle. L’adolescente était toujours ravie de faire de nouvelles connaissances mais parfois, elle était fortement surprise par l’attitude des habitants de Shiva. Par exemple, un soir Juliette était allée boire un verre accompagnée de deux amies au bar de la ville et deux fermiers s’étaient approchés d’elles et les avaient menacées … Mais ce n’était pas des menaces de mort ! Non des tout autres menaces, des menaces ressemblant à s’en méprendre à des avertissements. Dans le genre « Méfiez-vous on vous ment ! » ou « Prenez-garde et ouvrez les yeux ! ». Bien évidemment Juliette et ses amies ne se doutaient pas du tout qu’ils parlaient de cette illusion qu’était Shiva. Elles avaient prit peur et avaient craint qu’ils ne leur conseillent de se préparer à ce qu’ils les enquiquinent toute la soirée.

    « - Bonjour ! Ravie de vous rencontrer je me nomme Juliette ! »

    C’était tellement banal et pourtant tellement idiot … Elle avait l’impression d’être une petite fille tenant sa poupée Barbie en main et approchant celle-ci d’une autre poupée Barbie pour qu’elles discutent. L’exemple n’était peut-être pas le meilleur mais le principal y était. Elle l’avait abordé avec tant de simplicité et de gentillesse que ses paroles sonnaient étrangement fausses. Juliette avait désormais vraiment mal à la tête … Elle jeta un regard très rapide et très discret au jeune homme face à elle. Il était séduisant, un peu plus âgé qu’elle, musclé et grand. Juliette le trouvait beau mais il n’avait rien de plus que les autres hommes. Juliette leva les yeux au ciel, celui-ci s’assombrissait légèrement … Une pluie s’annonçait-elle ?

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Heatcliff B. -M118S-

avatar

Masculin Nombre de messages : 136
Age : 31
Prénom : Appelez moi, HET. #héhé#
Ouvert Aux Propositions de Topics ? : Moi? Toujours (a).
Avatar : Rpattz :'D
Date d'inscription : 03/12/2008

Détails de la matricule :
• Âge: Twenty five years old.
• Compétences: Soldat
• Relations:
MessageSujet: Re: Se lever tôt présente parfois des avantages totalement inattendus ! [ Pv Heatcliff ]   Dim 14 Déc - 22:12

[juste, si tu dis qu’il n’a rien de plus que les autres hommes, c’est illogique. C’est un des plus beaux de SHIVA, car en plus, il a été pris à SHIVA pour ça : sa beauté. ^o) ]

    Lorsqu’Heatcliff se réveilla, c’était –comme à ses habitudes, un sourire sur le visage. Il avait passé une excellente nuit, avec des beaux rêves plutôt intrigants même. Un rêve qu’il oubliera sûrement dans cinq minutes. Enfin, après avoir ouvert les yeux à cause de son réveil, il regarda l’heure, c’était le matin, le matin tôt. Très tôt. Réalisant qu’il était en caleçon dans sa chambre dans le quartier S, il enleva ses draps blancs, pour attraper une serviette et se diriger vers la salle de bain.

    Sa chambre était modeste, comme celle de tous les matricules de SHIVA. Le strict minimum. Cela lui suffisait amplement de toute manière. Enfin, il se rendit donc sous la douche. Il enclencha le robinet qui fit trembler de froid le beau matricule –l’eau chaude n’arrive que quelques secondes après l’enclenchement tout le monde sait ça, mais parfois à 5h00 du matin on l’oublie. En tout cas, cela, on pouvait le dire le réveilla. Même très rapidement.

    Une fois lavé, il sentait le propre. Il attrapa d’un coup ses habits noirs ; son pantalon multi-poches pouvant être rempli d’armes multiples, assortit à son tee-shirt noir moulant parfaitement ses muscles parfaits. Dans la vie citadine on pourrait dire qu’il se vêtit comme un gothique mais on n’y est pas. Après ses « préparations », il sortit de sa demeure et du quartier S, pour se rendre, au quartier commun : le quartier C.

    C’était un très beau quartier, là-bas on croisait beaucoup de matricule, n’importe qui : des Brains, des Soldiers, des Essentials, des Agents, ou encore des Talents, c’était même les plus fréquent : ils s’occupent de diverses occupations là-bas. D’ailleurs il apprécie s’y rendre, c’est plutôt agréable. Il y allait parfois, avec M099S aussi prénommé Gavin pour les intimes, c’était un de ses collègues, même un de ses meilleurs amis à SHIVA. Il pouvait compter sur lui, et c’était réciproque.

    Dehors, il hésita quelques instants, il avait le choix pour commencer son entraînement matinal : allait-il se faire quelques balles de basket, comme la veille ou alors courir sur la plage ? Le choix ne fut pas long, le basket il en avait fait hier, et il avait envie de voir la mer bleu s’étendre sur des kilomètres, rien n’était pas plus agréable pour lui.

    Arrivé sur place après quelques minutes de marche, il arriva. Il commença son jogging, il avait pris pour but de faire quelques kilomètres, et peut-être après quelques nages à travers la mer ou alors des pompes sur le sable. A son grand étonnement, il y avait quelqu’un sur la plage, une silhouette de femme brune. Elle paraissait plutôt élégante, et elle était vêtue d’un tee shirt blanc, et d’un jean. Peut-être n’étais-ce pas une Brain, car elle avait l’air de porter une tenue de Week End, mais il voulait y croire, croire que c’était une Brain, pour penser à elle. Comme si il pouvait la voir partout.

    Blanc, c’était une Brains, comme Susanna, comme cette fille qui l’intriguait tant. Enfin, il continua son chemin, ne prêtant pas attention à cette demoiselle –même si il était courtois, ce n’était pas son genre d’aborder une fille comme ça ! Mais à son grand étonnement, elle se mit en milieu de son chemin. Il ne comprit pas sur le coup, mais enfin. Elle lui adressa la parole.

    Il rigola, mais très vite essaya de le cacher dans un toussement, qui était cette fille qui se présenta comme cela, sans problèmes ? C’était étonnant, la première fille qui se présentait à lui comme cela. Il se posa des questions intérieurement comme : « Elle connaît Susanna ? », « C’est une folle ? », enfin des plus débiles aux plus censé.

    Ce qui pour lui fit le plus étonnant, c’est qu’elle lui dévoila son nom, à elle. C’était Juliette, même si c’était un beau prénom, cela le choqua. Personne, ici à Shiva ne disait son nom comme cela, la preuve, le sien que quatre personnes le savaient et c’était amplement suffisant, même si elle lui parut fort sympathique, il ne voulait pas dire son prénom. Par principe.

    « Euh, ouais. Salut Juliette. Moi c’est M118S. ».

    Loin d’être impoli, c’était une question de principe. C’était comme si ils étaient amis alors que non. C’était la première fois qu’il la voyait ici. Même si ils étaient très nombreux, il avait une bonne mémoire, ce qui l’étonnait de plus belle ; était-elle nouvelle ? Ou alors peut-être elle ne sortait jamais en se contentant de se nourrir de produits chimiques & rester dans le quartier B, ce qui dégoûtait légèrement l’homme.



[c'est pas top mais j'avais pas beaucoup d'inspi.]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Juliette M. -F456T-

avatar

Féminin Nombre de messages : 204
Age : 26
Prénom : Lili
Avatar : Mary E. Winstead
Double Compte : Non
Date d'inscription : 11/12/2008

Détails de la matricule :
• Âge: 18 ans
• Compétences: Comédie
• Relations:
MessageSujet: Re: Se lever tôt présente parfois des avantages totalement inattendus ! [ Pv Heatcliff ]   Lun 15 Déc - 22:47

[By Adore Me]

    La réponse du soldat ne satisfaisait pas vraiment les attentes de Juliette … Mais elle avait été légèrement trop optimiste ! Elle ne pouvait pas s’imaginer que quelqu’un comme lui aurait répondu quelque chose de très gentil sur un ton enjoué et qu’ils auraient sympathisé. La demoiselle avait baissé les yeux sur le sable et soudain quelque chose sonna faux dans son oreille. Ses joues devinrent de plus en plus roses et son regard fuyait désormais totalement celui de l’homme, elle ne venait quand même pas de lui donner son prénom ?! Son vrai prénom … Le mot qu’il faisait écrit sur la fiche qu’on lui avait remise lors de son admission à Shiva. Avait-elle fait cette erreur ? L’adolescente se sentait très mal à l’aise tout à coup, ici dans ce monde utopique donner son prénom aussi banalement avait toujours la même signification : La personne était folle. Tout simplement car ici les gens possèdent des matricules et ils s’en servent pour se reconnaître … Juliette s’était habituée à parler en utilisant les chiffes et les lettres des matricules mais pour elle ne savait quelle raison ce matin son prénom s’était échappé de ses lèvres. La jeune fille avait bien évidemment choisit un soldat pour lui donner des informations personnelles à son sujet. Elle n’avait vraiment pas de chance, il allait probablement se faire une joie de raconter à ses supérieurs qu’il avait découvert une nouvelle folle … Et le lendemain Juliette serait emportée et enfermée ou pire … Elle ne voulait pas retourner à l’extérieur ! Elle avait une atroce peur de sortir de Shiva. On racontait tellement d’horreur par rapport aux vies des gens à l’extérieur. Des barbares qui violent, pillent et tuent sans ressentir de culpabilité en faisant ce genre de geste. Miss Mowens tenta de rattraper son erreur et sur un ton embarrassé elle articula :

    « - Je … Je veux dire F456T ! Je ne lèverais plus jamais si tôt ... »

    Elle lui fit un petit sourire, la situation était gênante mais très simple au final ! Elle s’écartait d’un pas et il partait. Tout serait terminé et Juliette pourrait craindre toute la journée que le matin suivant on ne vienne la chercher en l’insultant de folle. La jeune fille ne pouvait cependant pas se résoudre à attendre que la mort vienne à elle c’était totalement absurde et illogique. Tant pis ! Maintenant, elle allait le coller toute la journée et même si elle devait courir pour le rattraper elle le ferait. Juliette avait l’intention de le bombarder de questions et de paroles pour qu’il en oublie le début de leur conversation. La miss avait beaucoup d’imagination et elle était très bavarde quand elle le désirait en espérant qu’il aime avoir de la compagnie féminine car il allait devoir la supporter pendant quelques heures. Miss Mowens releva les yeux du sable et les posa sur le jeune homme, elle aimait bien ses cheveux ! Ils avaient quelque chose de particulier … Une touche d’originalité qui faisait parfois beaucoup de bien à voir. Devait-elle le lui dire ? Non probablement pas. Le but n’était pas de le flatter uniquement de lui parler ! Juliette eut alors une idée complètement folle, sur un ton interrogateur elle lui demanda :

    « - Je peux me joindre à vous pour votre jogging matinal ? »

    Juliette ne courrait jamais … Elle avait envie de partager le monde d’un soldat pour quelques heures ! En tant que comédienne cela pouvait être une merveilleuse expérience de se mettre dans la peau d’un nouveau personnage ! Miss Mowens plongea une main dans l’une de ses poches et en sortit un élastique, elle prit toute sa chevelure dans une main et attacha ses cheveux en une banale queue de cheval. Plus pratique pour courir ! Elle n’avait pas encore testé le fait de se balader à une vitesse légèrement accélérée le long de l’océan. Cela devait être agréable et paisible excepté quand vous avez quelqu’un qui parle tout le temps à côté de vous … Juliette adressa un grand sourire sincère cette fois à son interlocuteur. Si elle n’avait pas fait cette erreur peut-être seraient-ils devenus amis ? Il ne semblait pas trop méchant même si c’est vrai que sa réaction n’avait pas été des plus enthousiastes. Juliette prit une profonde inspiration, elle aimait bien sentir l’odeur de l’océan même si celui-ci ne sentait que très légèrement puisqu’il n’était qu’un océan artificiel. Des rumeurs disaient que dans les vrais océans vivaient des poissons … Quelle horreur ! Des petites choses gluantes qui vous glissent autour du corps. Miss Mowens avait aussi entendu dire qu’il existait de méchants poissons … Des animaux qui vous mordaient sauvagement et qui faisaient couler votre sang sans craindre de vous tuer. C’était cruel ! Mais Juliette savait que les créatures dans leur genre ne ressentent jamais aucune compassion pour leurs pauvres victimes. Tout cela la répugnait ! L’adolescente reporta son regard sur le beau jeune homme face à elle, il n’avait pas bougé d’un centimètre. Génial ! Ils pourraient commencer à courir ensemble ! Elle ne devrait pas se détruire les jambes pour rattraper l’avance qu’il avait prise. La comédienne n’aimait pas les soldats … En général ces gens sont méchants et sont parfois même violents ! Elle avait vécu trop de scènes cauchemardesques les impliquant pour pouvoir les admirer ou les porter dans son petit cœur. Cela dit celui-ci différait des autres. Peut-être tout simplement car il ne semblait pas froid et méchante contrairement à ses collègues ?

    « - M118S, je peux vous poser une question ? »

    Elle ne demandait que très rarement la permission de poser une question mais celle-ci était un peu … Particulière ! Même si en parlant à Juliette il fallait toujours savoir qu’elle n’était pas comme les autres. Miss Mowens se mordait la lèvre inférieure avec douceur, elle voulait la poser sa question ! Mais il ne lui avait pas encore donné la permission. L’impatience s’empara violemment de Juliette, elle était du genre à parler beaucoup et très vite … Et si par malchance pour lui elle ressentait l’envie d’aligner des dizaines de phrases, il allait devoir soit courir très vite soit subir tous ces mots. Juliette lui fit un sourire et elle prétexta -pour se rassurer et s’autoriser à parler- avoir vu le jeune soldat acquiescer.

    « - Comment se déroule une vie de soldat ? Enfin … Je veux dire, quel est votre emploi du temps ? Avez-vous des obligations par rapport aux peuples ou à vos supérieurs ? Vous êtes vous déjà blessés avec une arme à feu ? J’espère qu’aucun de vos collègues n’est décédé sur le terrain … Dans ce cas-là je serais vraiment désolée et je vous souhaiterais mes sincères condoléances ! Et pourquoi vous n’êtes pas aussi étrange que les autres soldats ? »

    Juliette contait intérieurement combien de questions elle lui avait posées … Pour se rassurer et tenter de passer pour une personne normale à ses propres yeux, elle se dit que la première était l’interrogation principale et que les suivantes n’étaient que de simples sous-questions. Des informations supplémentaires ! Uniquement pour en savoir plus. La demoiselle se demandait s’ils étaient frappés par leurs supérieurs … Juliette avait une vision complètement de fausse de la vie de soldat pour elle être soldat signifiait être l’esclave de Shiva. L’une des personnes qui ne sert qu’à faire régner l’ordre sur la ville, qui est brutalisée à plusieurs reprises et qui mange très peu. Miss Mowens ressentait beaucoup de compassion pour eux, ils ne méritaient pas un tel sort ! Mais en réalité, ils n’avaient rien de particulier … Si ce n’est probablement un entrainement intensif obligatoire. La comédienne n’avait jamais eu à interpréter un soldat ! Heureusement pour elle car en découvrant ce qu’elle pensait que ces gens subissaient, les metteurs en scène seraient tous entrés dans des fous rires interminables et elle aurait perdu sa carrière. Juliette avait désormais très mal à la tête … Elle pensait énormément trop !


    « - Désolée … Je ne voulais pas vous attaquer avec mes questions ! Je suis indiscrète … On ne se connait peut-être pas assez ? Vous êtes toujours d’accord pour courir avec moi ? »


    Elle laissa s’échapper un petit rire cristallin, si dans les secondes qui suivaient le jeune homme ouvraient des grands yeux ébahis et qu’ils secouaient ensuite la tête cela signifiait pour elle qu’il n’avait rien compris … Juliette lui adressa un grand sourire et attendit que la réponse arrive en tâchant cette fois de retenir son impatience.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Heatcliff B. -M118S-

avatar

Masculin Nombre de messages : 136
Age : 31
Prénom : Appelez moi, HET. #héhé#
Ouvert Aux Propositions de Topics ? : Moi? Toujours (a).
Avatar : Rpattz :'D
Date d'inscription : 03/12/2008

Détails de la matricule :
• Âge: Twenty five years old.
• Compétences: Soldat
• Relations:
MessageSujet: Re: Se lever tôt présente parfois des avantages totalement inattendus ! [ Pv Heatcliff ]   Mer 17 Déc - 0:01

    Décidemment cette « Juliette », l’intriguait. C’était qui, cette Brain ? Car normalement, ce groupe-là, était plutôt réservé, et surtout, n’approchait pas un Soldier comme cela ! Cela ne le gênait pas du tout, il était juste éberlué devant son attitude. Etait-elle la plus folle des Brains ? Ou alors n’en était elle pas une ! C’est vrai qu’il n’en était pas encore sur.

    « F456T », oui. Tout s’expliquait, ce n’était pas une Brain, mais une Talent, ce groupe-là, était bien à part. Tout d’abord, ils avaient pour réputation d’être un peu, fou-fou pour la plupart, dans le sens : gentil & rigolo. Ce sont des gens qui sont de bonne compagnie, pour aller plus vite ! Ce n’était donc pas une collège de F119B. Enfin, après tout, ce n’était pas si grave. Il la regarda, c’était peut-être une tenue de soirée, ou de scène.

    Il fit un léger sourire : elle s’était excusée de l’avoir interrompue dans son jogging. D’un côté il y avait de quoi ! Lorsque le jeune homme courrait, il courrait et n’était pas un grand fan de longues pauses. D’un autre côté, il n’avait pas parlé depuis plusieurs heures. Il hésita entre le dilemme qui se proposait à lui, tout en la regardant. Physiquement, elle était plutôt mignonne. Cheveux long, avec une frange parfaite, d’un marron ébène. De longues jambes, elle devait peut-être pratiquer un sport, mais en tout cas elle n’était pas bien musclée, la jeune femme !

    Tout d’un coup, elle lui proposa de continuer avec lui son jogging, il étouffa son rire dans un toussement, alors il la regarda dans ses yeux, le pire c’est qu’elle avait l’air sur d’elle.

    « Euh, avec plaisir. Mais F456T, êtes-vous prête à pratiquer un jogging sur plus de deux kilomètres ? »

    Elle n’avait pas l’air d’être une femme, bien… Endurante, on va dire. Elle était bien bavarde, en tout cette Talent. La voilà, qui maintenant , voulait lui poser une question. Il n’était pas bavard ce qui faisait deux raisons de dire non : il n’aimait pas parler, et encore moins raconter sa vie à une parfaite inconnue. Afin de ne pas paraître impoli, il ne supportait même pas l’idée. Bien même que l’envie le rongeait.

    « Allez-y, on verra bien. »

    De toute manière, à peine avait-il répondut qu’il enchaîna directement : elle avait déjà probablement anticipé sa réponse & donc commencer dans sa tête ce qu’elle allait lui poser. Mais voilà, il fallait qu’elle lui pose la question dont il n’avait pas forcément envie d’entendre parler : raconter sa vie. Qu’elle était cette fille ? Même si il était d’une bonté plutôt généreuse, il n’était pas forcément d’accord pour ce genre de chose, trop généreux : non. Il la regarda, écoutant sa question plus attentivement. Il évita la question, en ne répondant qu’à la fin.

    « Que voulez-vous dire par ‘pas aussi étrange’ ? Connaissez-vous donc d’autres Soldiers, F456T ? »

    Il essaya de garder un ton calme, mieux valait. En plus avec son caractère de lunatique comme pas deux, rien n’était sûr dans les cas où il était plutôt d’humeur fâcheuse. C’était sûr qu’il pouvait être joyeux dans deux secondes cela n’étonnera personne, mais pourtant là en ce moment, il n’y avait aucun signe ; qui prédisait ce changement d’humeur. Que voulait-elle donc ? Le mettre mal à l’aise ? Le pousser à bout ? Oui, elle l’avait un peu trop indiscrète.

    « Oui, cela on peut le dire, F456T ! », grommela-t-il dans sa mâchoire physiquement parfaite.

    Voulait-elle courir deux kilomètres ? Il la regarda, et insista sur a question :

    « Êtes vous vraiment prête à courir jusqu’au bout de la berge, et revenir donc environ 3 kilomètres tout ça en moins de 30 minutes ? »

    Oui, M118S avait une cadence des plus rapides.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Juliette M. -F456T-

avatar

Féminin Nombre de messages : 204
Age : 26
Prénom : Lili
Avatar : Mary E. Winstead
Double Compte : Non
Date d'inscription : 11/12/2008

Détails de la matricule :
• Âge: 18 ans
• Compétences: Comédie
• Relations:
MessageSujet: Re: Se lever tôt présente parfois des avantages totalement inattendus ! [ Pv Heatcliff ]   Mer 24 Déc - 18:29


[/By Perle]

    Juliette arqua un sourcil … Il venait de rire ! Là tout de suite, il avait rit. Elle lui avait gentiment proposé de l’accompagner et lui qu’avait-il fait ? Il s’était ouvertement moqué d’elle. La demoiselle se sentait blessée, vexée et humiliée. Que croyait-il !? Que son rang de soldat lui permettait de la rabaisser ? Et bien non, il allait comprendre très vite que bien qu’il ait une arme à portée de main il n’avait pas tous les droits. La belle brune posait les mains sur les hanches d’un air décidé, une pointe de malice dans le regard elle le dévisageait encore et encore, prête à lui lancer une réplique cinglante s’il osait encore agir comme il l’avait fait quelques secondes auparavant. Elle avait été bien idiote de lui présenter des excuses ! Plus jamais elle ne recommencerait … Juliette enrageait de minute en minute et cet individu ne faisait qu’envenimer la situation. D’accord, elle avait bien compris il ne voulait pas d’elle en tant qu’amie, très bien ! Parfaitement bien même. La situation était désormais réglée enfin presque … Miss Mowens tendit la main face à elle touchant presque le torse de l’homme, elle l’empêchait de la sorte de partir. Maintenant qu’il l’avait bien énervée, il allait subir les conséquences ! Juliette fronça les sourcils prit une grande inspiration pour se donner un maximum de courage et enchaîna :

    « - Je ne comprends pas quel est votre problème ! Vous me croyez peut-être trop grosse pour pouvoir courir jusqu’à la berge ? Ou peut-être est-ce simplement votre égo surdimensionné qui prend trop de place pour me laisser passer à vos côtés. »

    Elle lui avait dit qu’ils n’étaient pas comme les autres matricules Soldiers … Non lui, il était bien pire ! Beau et semblant gentil à l’extérieur mais à l’intérieur, il n’était qu’un egocentrique et un vantard. Elle avait envie de le gifler très fort pour lui remettre les idées en place. C’était amusant d’imaginer une petite T. courir le long de la plage n’est-ce pas ? Juliette se ferait un immense plaisir de prendre ce soldat par la chemise et de le jeter sur scène face à un public, elle s’amuserait elle aussi à rire de son humiliation publique. Elle ne courait pas vite, certes ! Mais ce n’était absolument pas une raison de se moquer d’elle si méchamment. Il lui demanda ensuite si elle connaissait d’autres soldats et oui elle en connaissait ! Des gens bien mieux que lui … Des gens qui méritaient le rang de soldat ! Des personnes qui n’étaient pas là pour exhiber leur corps soit disant parfait et montrer leurs jolies dents blanches. La rage montait si fort en Juliette qu’elle avait envie de voir ce beau soldat coincé entre trois grands et imposants Essentials qui le frapperaient si fort qu’il en perdrait toute sa beauté … Elle détestait la violence mais il venait de la pousser à bout. F456T lui lançait un regard noir et plein de haine, il venait d’ouvrir les hostilités. Et ce n’était que le début !

    « - Pendant deux secondes j’ai été assez idiote pour croire que vous étiez une personne plus gentille que les autres … Mais je me suis sévèrement trompée je déteste les gens comme vous ! Prenez bien soin de vos cheville elles sont déjà énormes si vous continuez à vous vanter vous risquez de les faire exploser. »

    Elle lui fit un petit sourire, celui-ci n’avait plus rien de sympathique. Elle avait envie de croiser les bras sur la poitrine et de lui hurler des dizaines de méchancetés. Juliette resta debout dans le sable, il avait été trop méchant … Beaucoup trop. La vantardise et l’égocentrisme sont deux choses qu’elle ne supporte pas du tout. Il lui reposa la question insistant bien sur le fait qu’elle ne parviendrait pas à courir à sa vitesse. Non il était bien trop rapide pour elle … Mais uniquement pour lui prouver que les T. n’étaient pas là juste pour amuser les habitants de Shiva. Elle rejeta ses cheveux en arrière et se positionna de façon à pouvoir prendre plus de vitesse au démarrage. Juliette ne se laisserait pas marcher sur les pieds par un Monsieur aux grosses chevilles pas question ! Elle le regarda fixement avec un sourire au coin des lèvres. Elle dit ensuite :

    « - Prêt ? »


    Elle ne savait pas s’il avait envie de courir ou si ses remarques l’avaient fait changer d’avis. Elle méritait des excuses ! Juliette était fâchée même hors d’elle et le fait de savoir qu’elle allait perdre cette course la rendait folle de rage. Soudain elle se redressa et croisa les bras comme le ferait une petite fille capricieuse à qui on vient de refuser d’acheter un nouveau jouet. Non … Elle ne se ridiculiserait pas ! Pas une seconde fois. Il allait courir seul cet égocentrique. C’était décidé, elle restait ici. Il allait cependant encore entendre parler d’elle le petit monsieur ! Elle le dévisagea quelques minutes puis lui souffla quelques mots sur un ton sarcastique :

    « - Je vais vous attendre ici car voyez-vous nous, les matricules Talents … Nous ne sommes pas à la hauteur de la vitesse des soldats aussi rapides que vous ! »

    Purement ironique … Elle savait pertinemment que des T. étaient rapides et pouvaient rivaliser avec des S. Mais à quoi bon se casser la tête ? Il était parvenu à la blesser cet individu désormais, elle ne voulait plus sympathiser. Et en fait elle ne voulait même plus rester à ses côtés. Qu’il continue sa route tout seul ! Et qu’il tombe sur un groupe d’Essential qui lui referait le portrait … C’était tout ce qu’il méritait ! Sur un ton haineux elle lui cracha une dernière réplique :

    « - Dans tout les cas vous êtes très doués pour vexer les jeunes filles ! Continuez avec ce genre d’attitude et très vite vous comprendrez que tout Shiva vous déteste … Adieu ! »

    Elle lui tourna le dos, pas question de perdre son temps avec lui. Elle était à Shiva, la ville de l’élite humaine. La ville où tous les humains les plus doués étaient regroupés. Il était là par erreur ! Une simple et futile erreur, il n’aurait jamais dû naître ! Shiva avait eu pitié de cet homme … Lui et ses grosses chevilles étaient perdu dans le monde extérieur et puisqu’il était beau, elle a peut-être décidé de le prendre sous son aile. Quoi qu’il en soit, Juliette s’en contre-fichait adieu Monsieur le méchant et bonjour la plage et l’océan …



[ Je te l'accorde la réaction est très étrange mais je dois dire que Heatcliff a été méchant sur ce coup-là Juliette est susceptible ... On peut fermer ce sujet si tu ne sais pas comment le faire revenir vers Juliette et on pourra en refaire un autre plus tard Very Happy ]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Heatcliff B. -M118S-

avatar

Masculin Nombre de messages : 136
Age : 31
Prénom : Appelez moi, HET. #héhé#
Ouvert Aux Propositions de Topics ? : Moi? Toujours (a).
Avatar : Rpattz :'D
Date d'inscription : 03/12/2008

Détails de la matricule :
• Âge: Twenty five years old.
• Compétences: Soldat
• Relations:
MessageSujet: Re: Se lever tôt présente parfois des avantages totalement inattendus ! [ Pv Heatcliff ]   Ven 26 Déc - 18:37

[Oui! Mais Heatcliff est comme ça, regarde mieux son caractère! Razz . Non non je continue ça m'amuse, enfin après si tu veux changer pas de soucis!]


    Il jugea que la femme avec qui il avait à faire ne devait pas être très âgée. Ou alors très susceptible. Heatcliff pouvait déjà deviner son caractère : bavarde et susceptible. Cela l’amusait légèrement. Qu’est-ce qu’il avait fait après tout ? Refusé de faire un jogging qui était un exercice de ‘haut niveau’, avec une fille devant simplement pratiquer quelques abdominaux le matin avant de passer sur scène sans bourlets. Après tout, il avait peut-être raison mais peut-être pas.

    Il lui ria au nez : lui avec un égo. Elle l’avait bien cerné, mais peut-être en avait-elle abusé, c’est sûr il a beaucoup d’égo, mais il n’est pas surdimensionné.

    « Au contraire, je n’ai pas d’égo surdimensionné, F456T. Simplement un égo. Non tu n’es pas grosse –qui peut-être gros et à Shiva ? . C’est simplement que cela m’étonnerais que tu sois en possibilité de courir pendant 30 minutes plus de deux kilomètres : c’est un exercice que pratiquement seuls les Soldiers y arrivent même certaines demoiselles n’y arrivent pas ! En y rajoutant quelques Essentials. »

    Décidemment cette fille était étrange, qu’y avait-il de méchant dans ses paroles ?! Elle ne pouvait même pas lire ses pensées. Elle était vraiment bizarre. Elle n’avait pas du s’apercevoir qu’il n’avait fait qu’être poli. Cette fois, il lui renvoya son regard noir il aimait bien rigoler, mais il ne voulait pas, au pas du tout qu’une jeune fillette se permette de le fusiller comme cela. Personne n’avait osé. Si cela aurait été un homme, elle aurait eu affaire à lui, disons. D’une autre manière ?

    « Arrêter ou je vais vous prendre pour une immature F456T ! », dit-il furieux. Elle avait carrément dépassé les bornes. « Qui êtes-vous pour me juger ? Vous ne connaissez pas ma vie, et je vous en défends. Désolé mais cela m’énerve plus que tout. Vous êtes ridicule, là en ce moment. Vous vous croyez peut-être mieux que moi ? Parce que moi je suis qu’un soldier pour vous ? Je ne suis bon qu’à vous protéger ? Savez-vous, que sans moi vous serez peut-être morte à cette heure-là ?! Vraiment, votre genre de fille, a le don de m’insupporter. Si vous êtes là pour me faire la morale, vous pouvez repartir dans votre quartier. »

    Voilà, elle en avait trop fait. Il était hors de lui, et peu de chance qu’il se calme. Si on réfléchit il n’avait pas été méchant il a simplement refusé de courir avec elle. Pour qui se prenait-elle ? La reine ! De toute manière pour lui, il n’y en avait qu’une, qui aurait pu se permettre de lui dire ça, sans qu’il s’énerve. Malheureusement, ce n’était pas elle.

    « Et prêt… Pour quoi ? Après ça tu veux que je perde mon temps avec toi ?! »

    Elle commençait vraiment à l’énerver. Il se mit en position de continuer son jogging, il avait déjà perdu de temps avec ce Talent n’ayant pas été muni d’une intelligence. Mais en effet, elle avait raison : il était trop rapide pour elle. Au moins elle l’avouait, c’était peut-être un signe de maturité ? Non ?! Aha, enfin peut-être. Jouait-elle un rôle ? Faisait-elle un test pour un de ses futurs spectacles ? Après tout avec un Talent on ne sait pas, peut-être était-elle comédienne ou alors simplement artiste peintre.

    « Contrairement à ce que vous pensez, petite F456T, je suis un jeune homme fréquentable parfaitement. Et non, vous savez tout Shiva ne me déteste pas. De toute manière, on ne peut pas plaire à tout le monde, le tout le monde ne nous plait pas : la preuve. Oui, c’est ça vous avez peur. Vous feriez mieux de partir, comme ça, sûr, au chaud. Pendant que nous, les Soldiers, on vous protège. Alors vous serez gentille, mademoiselle, d’être un peu « agréable ». Non là que je vous demande le respect, je vous demande de ne pas nous juger. De plus, je pense avoir le droit de faire ce que je veux. Si je veux courir seul, n’ai-je pas ce droit ? Ou bien je dois me forcer à courir avec une fillette qui me ralentirait, et par sa faute je serai en retard, ce qui me causerait des ennuis ? Vous ne pensez pas assez. »

    Il n’était pas du tout en retard, loin de là. Il avait rendez vous à 9 heures, et il n’était que 5 heures –environ. C’est simplement qu’il voulait lui boucler le bec, à celle-là se prenant pour Miss J’ai raison. Il était maintenant prêt à partir continuer son jogging. Mais avant tout, il passa sa main dans ses cheveux, et se redressa.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Se lever tôt présente parfois des avantages totalement inattendus ! [ Pv Heatcliff ]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Se lever tôt présente parfois des avantages totalement inattendus ! [ Pv Heatcliff ]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Hillary Rodham Clinton présente ses voeux à Haiti
» Avez -vous honte parfois ?
» Le Mini-jeu : Comment élever un monstre
» Appel à lever le ban et l'arrière-ban
» L'Uruguay présente ses excuses au peuple haïtien

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
_ E X I S T E N C E Z E R O * :: • Entrez dans la cité • :: • Quartier C • :: » Plage et océan artificiels-
Sauter vers: