_ E X I S T E N C E Z E R O *


 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Un nouveau jour se lève sur Shiva ... [Pv M376E]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Juliette M. -F456T-

avatar

Féminin Nombre de messages : 204
Age : 26
Prénom : Lili
Avatar : Mary E. Winstead
Double Compte : Non
Date d'inscription : 11/12/2008

Détails de la matricule :
• Âge: 18 ans
• Compétences: Comédie
• Relations:
MessageSujet: Un nouveau jour se lève sur Shiva ... [Pv M376E]   Mer 24 Déc - 17:04


[/By Perle]

    Une demoiselle vêtue d’une tenue digne d’un matricule soldat courrait sur la plage, sa longue chevelure brune était coiffée en une queue de cheval. Il était très tôt ce matin-là ! Pourquoi faisait-elle cela ? À quoi jouait-elle ? Cette fille qui continuait de courir s’arrêter enfin en se penchant et en posant les mains sur les genoux à bout de souffle. Elle passa une main sur son front et constata avec dégoût que la sueur dégoulinait. Juliette trouvait cela répugnant mais elle voulait prouver à ce soldat qu’elle savait courir elle aussi ! Depuis leur dernière rencontre ici-même, il avait presque éclaté de rire lorsqu’elle lui avait demandé s’il désirait être accompagné lors de sa balade matinale. L’adolescente fut fortement vexée par les propos de l’individu, elle avait comprit ces paroles dans un sens très négatif … Dans le genre « Vous les matricules Talents vous êtes là pour amuser les habitants, les faire rire et les faire pleurer. Vous ne servez à rien d’autre donc maintenant tu me lâches petite moi j’ai une population à protéger ». Autant dire que Juliette avait très mal prit cela ! Elle s’était sentie offensée, il lui avait lancé un défi ! Elle allait tout faire pour s’entraîner et pouvoir courir elle aussi tôt le matin sur la plage. Ce n’était pas son but elle était une matricule Talent … Mais pourquoi ne pas narguer ce soldat ? Pour qui se prenait-il ! Juliette ne se laisserait pas marcher sur les pieds. Elle se remémorait ce que Susanna lui avait dit lors de ces premiers pas en ville, elle lui avait conseillé d’être gentille mais de ne pas se laisser écraser par les autres. F456T était bien décidée à appliquer ce que son « mentor » lui avait dit de faire. Malheureusement le soleil se levait et Miss Mowens ne voulait pas rester ici trop longtemps. Si les autres gens la voyaient, ils se poseraient de sérieuses questions quand à son état d’esprit. Une Talent qui tente d’imiter les Soldiers c’est très peu commun ! Excepté lors des pièces théâtrales bien évidemment.

    Juliette rentra chez elle en courant, elle ouvrit la porte et la referma puis se débarrassa rapidement de son haut et du pantalon gris qu’elle portait. La demoiselle se dirigea vers la salle de bain, entra dans celle-ci et se dévêtit totalement tout entrant sous la douche. Elle laissa couler l’eau chaude sur elle et se perdit dans de très profondes songeries. Elle pensait à plusieurs personnes en ce moment, des gens sympathiques et d’autres nettement moins. La miss sortit de la douche et s’empressa de terminer de se préparer pour sortir car aujourd’hui elle avait une chose très importante à faire ! La belle brune se vêtit d’un simple pantalon bleu et d’un chemisier blanc par-dessus lequel elle enfilerait une veste noire. Miss Mowens passa ses pieds dans ses ballerines et coiffa ses cheveux de façon à ce que ceux-ci lui retombent gracieusement sur les épaules. Elle s’inspecta dans le miroir et se trouva très jolie ! Enfin prête à quitter sa chambre, elle sortit son petit carnet de sa table de nuit et constata qu’il faisait écrit en très grand au milieu de la page :

    « - Aller rendre visite à M376E »

    D’un pas joyeux, elle sortit de sa chambre et se dirigea vers le quartier des Essentials. Elle passa une main dans ses cheveux en se déhanchant dans les rues sombres et très peu éclairées à cette heure encore matinale de la journée. Elle savait parfaitement que M376E était réveillé ! Cet homme était très gentil … Bien sûr elle ne pouvait pas lui faire des gros câlins comme elle aimait en faire à tout le monde mais ça ne l’empêchait absolument pas d’être sympathique et parfois Juliette avait le privilège de pouvoir l’aider. Elle aimait beaucoup s’occuper des animaux surtout des lapins. Ceux-ci étaient trop mignons pour qu’elle ne puisse pas les caresser et les nourrir gentiment. Malheureusement la demoiselle savait parfaitement où ils finissaient tous … Et ça la répugnait au plus haut point ! Jamais elle ne mangeait du lapin c’était cruel et très méchant. Miss Mowens se souvenait d’avoir vu plusieurs personnes en manger. N’avaient-ils donc pas conscience qu’à cause d’eux de pauvres créatures telles que les bébés lapins étaient tués ? D’un autre côté, si plus personne ne mangerait ces choses à quoi bon continuer à en élever ? Shiva les ferait tous tuer et Juliette ne pourrait plus jamais voir ces adorables créatures. L’adolescente ferma sa veste car elle commençait à ressentir plus fortement le froid matinal. Elle rejeta d’un geste de la tête les quelques mèches de cheveux qui l’ennuyaient. F456T posa enfin le pied dans le quartier des Essentials, ici elle se sentait très mal à l’aise et si M376E n’était pas un Essential … Elle viendrait très rarement en ce lieu. Juliette voyait des jeunes gens âgés de quelques années de plus qu’elle et ceux-ci devaient labourer les champs, s’occuper des plantes et parfois même planter pendant des heures toutes sortes de choses.

    Si tout ces gens vivaient encore dans un monde normal, on pourrait qualifier Juliette de bourgeoise et les Essentials de gens modestes. À Shiva l’argent n’existait pas mais les E. constataient parfaitement que les T. vivaient la belle vie ! Ils devaient amuser les habitants et se prélasser tranquillement le reste du temps … C’était leur jugement or les Talents n’étaient pas là que pour faire vivre Shiva, ils tenaient un rôle très important. Ils avaient entre leurs mains l’évasion des habitants de Shiva car en effet à chaque fois qu’un Brain ou qu’un Soldier entrait au théâtre, il pouvait laisser sur le pas de la porte son rôle ici-bas. Il pouvait redevenir un être humain tout à fait banal n’étant qu’un spectateur. Juliette et ses collègues avaient pour rôle de permettre aux autres matricules d’oublier leur vie parfaite et de s’aventurer au-delà de tout ça ! De partir loin dans l’imaginaire et parfois même de retourner en enfance. De rire, de pleurer et de s’enthousiasmer … Tout cela en une seule et unique soirée. Sans les Talents la vie serait monotone et serait tout sauf parfaite !

    « - Bonjour ! Auriez-vous vu M376E ? »

    La jeune femme qui devait posséder la trentaine était vêtue d’une vieille robe, elle tenait un récipient contenant sans aucun doute les aliments qu’elle irait donner aux animaux. La fermière posa la chose au sol puis mit les mains sur les hanches. Elle dévisagea pendant quelques longues minutes le visage si parfait de Juliette. Pourquoi une T. venait-elle ici ? Il est vrai que les autres matricules viennent parfois voir les animaux mais certainement pas à cette heure. Il est très tôt ! Les fermiers nourrissent le bétail et ils doivent les soigner et laver. F456T lui fit un petit sourire, elle comprenait qu’elle n’avait peut-être pas envie de lui parler … Après tout elle avait le droit de faire de la discrimination envers les Talents ! Juliette en faisait elle contre les Essentials ! Aussi méchant que cela puisse paraître, l’adolescente craignait tellement les E. qu’elle en faisait presque de la discrimination. Elle aurait tellement aimé qu’ils soient tous comme ce gentil M376E ! Juliette eut enfin sa réponse, elle acquiesça et se dirigea joyeusement vers la ferme où devait se trouver ce gentil monsieur. Arrivée là-bas, elle aperçut l’imposante silhouette de son Essential préféré. Un large sourire aux lèvres, elle se dirigea vers lui. Dès qu’elle fut assez proche, elle se calma sachant très bien qu’il n’appréciait que modérément qu’elle soit toute excitée à l’idée de voir les lapins. Juliette se posta derrière lui et attendit qu’il ait terminé ce qu’il faisait avant d’ajouter de sa fine voix :

    « - Bonjour M376E ! »


    Elle lui fit un très grand sourire, elle ne voulait pas s’approcher de lui car elle ne savait pas s’il appréciait les bisous. Juliette resta donc face à lui, sourire aux lèvres et mains derrière le dos. Elle le scruta pendant quelques instants attendant qu’il lui dise quelque chose. Son impatience se faisait encore ressentir et elle ne parvint pas à s’empêcher de bouger, elle pencha la tête sur la droite et constata que l’homme nourrissait des animaux. L’adolescente ne voyait pas vraiment de quel genre de créatures il s’agissait. Juliette se repositionna de façon tout à fait normale et ajouta sur un ton toujours aussi enjoué :

    « - Vous avez déjà nourrit les lapins ? »


    Elle savait qu’elle pouvait le tutoyer mais elle ne voulait pas ! Il était si gentil, c’était le seul Essential qui ne la considère pas comme une gamine encombrante et collante. Elle le respectait trop pour le tutoyer … Juliette jeta un regard vers l’endroit où se trouvaient normalement ces animaux qu’elle appréciait tant puis reposa ses iris sur M376E. Elle lui fit de nouveau un sourire puis se perdit dans ses pensées les plus profondes …

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Travis J. -M376E-

avatar

Féminin Nombre de messages : 23
Age : 27
Prénom : Emilie
Avatar : Brian Austin Green
Date d'inscription : 23/12/2008

Détails de la matricule :
• Âge: 28 ans
• Compétences: Renégat
• Relations:
MessageSujet: Re: Un nouveau jour se lève sur Shiva ... [Pv M376E]   Mer 24 Déc - 18:23

    Travis était de bonne humeur quand on le réveilla aux aurores, c'était surprenant puisque d'ordinaire, il est le premier à se plaindre, à grogner. Il alla prendre une douche, enfila la tenue réglementaire pour les Essentials – tenue ridicule d'ailleurs – avant de prendre ce qui peut être appeler un petit déjeuner. Il n'appréciait pas vraiment cette vie mais il fallait le faire, il fallait le faire pour sa petite sœur qui avait besoin de son aide. Travis n'était pas un fainéant et mettait la main à la pâte pour toutes les taches de la ferme. Il alla voir si les plus jeunes s'en sortaient et quand il traversa la cour, il aperçut que le dresseur de chevaux étaient là. Il ne savait pas vraiment ce qu'il fichait ici celui-là, il ne semblait pas avoir beaucoup d'idéaux et apparemment c'était simplement l'argent qui le poussait à agir. La cupidité faisait partie des choses qu'il n'aimait pas et qu'il voulait éliminer de toute vie humaine. De loin, il lui fit signe de la main – un signe poli et diplomatique – tout en fronçant les sourcils puisqu'il n'avait guère confiance en lui. Il allait devoir garder un œil sur cet abruti de première avant qu'il ne fasse tout foirer. Travis continua son chemin jusqu'à son poste : il allait nourrir tous les animaux, comme à son habitude. Alors qu'il marchait tout en sifflotant tranquillement, il replongea dans ses pensées, des souvenirs pour être exacte. Le passé. Souvenirs. Réminiscences. Des choses qu'il appréciait et qu'il pensait qu'on ne pouvait ôter à une personne. On ne pouvait pas effacer un frère de la mémoire d'une sœur, non.

    Travis continua sa route jusqu'à son poste et commença alors par nourrir poules et lapins. Ces petites bêtes étaient adorables, il ne parvenait pas à comprendre comment Shiva interdisait les marques d'affection envers ces êtres. Soudain, des aboiements. Un chien. Ca devait être le chien qui servait à la ferme pour rassembler les moutons, il se nommait ... il n'avait pas de nom puisqu'un nom sous entendait une relation affectueuse. Fronçant les sourcils, grimaçant à cette pensée, il leva les yeux au ciel comme pour damner Dieu avant de s'agenouiller pour laisser le chien venir lui lécher le visage. Si les hommes étaient différents ici, les animaux demeuraient les même : presque plus humains que les humains eux même. Travis lui caressa alors les oreilles avant de se redresser. Ce chien était un moyen comme un autre de se ressourcer et de ne pas oublier d'où il venait. Les minutes, les heures passaient, c'était toujours la même ritournelle ici mais une voix se fit entendre ... une voix qui troublait un peu ce cycle répétitif. Le visage du jeune homme s'illumina comme s'il allait faire une rencontre incroyable. Cette jeune femme était quelqu'un de fragile, de trop sensible pour vivre dans un tel monde. Il la sauverait également si le temps lui permettait une fois le moment venu. Il la prendrait avec lui pour lui montrer que des moments à l'extérieur valait toute cette beauté de Shiva.


    « Bonjour mademoiselle. Comment vas-tu aujourd'hui ? »

    Lui dit-il avec un sourire radieux sur les lèvres. Il savait qu'il faisait un peu rustre surtout en tant que fermier mais il ne voulait pas effrayer cette fille, il ne voulait pas qu'elle s'éloigne de lui car il pensait qu'il pourrait lui permettre de prendre conscience du cauchemar dans lequel elle évoluait aujourd'hui. Travis n'appelait que très rarement les autres membres par leurs matricules, il détestait cette méthode. La question de cette jeune femme le fit tout simplement sourire d'avantage. C'est qu'elle pouvait s'avérer presque puérile dans cette position, avec cette voix, et cet enthousiasme débordant. Il haussa les épaules comme s'il ne savait pas ou plus avant de lui dire avec cet air amusé : « Je t'attendais. Mon petit doigt m'avait dit qu'une jeune femme talentueuse viendrait ici pour voir les lapins ... » Il lui tendit alors la main comme si elle avait cinq ans pour l'amener vers les clapiers qui se trouvaient un peu plus loin dans la cour. Ils marchèrent sur cette herbe si verte, si douce, si fraîche, sous ce ciel si bleue, si tranquille, entourés de personnes si sereines, si heureuses. Ce monde était faux et il n'avait pas l'intention d'y rester longtemps. Tant d'hypocrisie lui donnait des nausées. Ils arrivèrent enfin au clapier et laissa alors la jeune fille s'approchait de ceux-ci pour regarder les petites boules de poils en train de regarder par les grilles si la nourriture arrivait.

    « Tu veux en prendre un dans tes mains ? »

    Lui demanda t-il en arquant un sourcil.
    Le visage de Juliette le poussait à poser la question, il appréciait cette humanité, cette sagesse qui était dans la jeune fille. Il voulait l'aider, l'aider à retrouver des sensations perdues, effacées plutôt. Il allait être une sorte de guide spirituel pour elle, il ne la laisserait moisir dans cet endroit de malheur. Jamais.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Juliette M. -F456T-

avatar

Féminin Nombre de messages : 204
Age : 26
Prénom : Lili
Avatar : Mary E. Winstead
Double Compte : Non
Date d'inscription : 11/12/2008

Détails de la matricule :
• Âge: 18 ans
• Compétences: Comédie
• Relations:
MessageSujet: Re: Un nouveau jour se lève sur Shiva ... [Pv M376E]   Ven 26 Déc - 1:38

[By Perle]

    Juliette adorait venir voir M376E pour plusieurs raisons mais aussi parce que contrairement à beaucoup de matricule, il tâchait de ne pas l’appeler F456T ! Bien sûr lors de leurs premières rencontres, il n’avait osé utiliser que le matricule mais maintenant l’homme la surnommait « Miss » ou « Mademoiselle » et elle devait avouer adorer cela. C’était original et ça changeait énormément de ce que tout le monde disait. La comédienne servit son plus beau sourire à l’Essential, il lui avait demandé comment elle allait mais elle ne savait pas vraiment quoi répondre. Elle n’allait pas vraiment bien car rien ne la faisait positiver mais elle n’allait pas mal non plus car rien ne la dérangeait. La belle brune haussa légèrement les épaules en hochant négativement la tête, elle soupira doucement. Elle aimait dire aux gens qu’elle se portait parfaitement bien mais elle préférait tout de même rester franche. Soudain il lui annonça sur un ton amusé qu’il l’attendait c’était étrange mais en sa compagnie Juliette se sentait comme une fillette face à son grand frère et ça la soulageait énormément. Qu’il la considère comme une gamine immature ne la dérangeait absolument pas ! Au contraire, elle adorait qu’il s’occupe d’elle et qu’il la traite comme une fillette fragile. La demoiselle sa main sans aucune timidité dans celle du fermier, elle lui faisait parfaitement confiance et jamais elle ne se méfierait de lui ! Juliette se laissa guider sachant très bien qu’ils se rendaient vers les clapiers où se trouvaient les lapins.

    « - Oui ! Celui-là est magnifique ! »

    Il lui avait proposé de prendre un lapin dans ses mains et même si elle craignait que la créature ne l’aime pas ou pire qu’elle la laisse tomber par mégarde, elle trouvait cette petite boule de poils si belle et si attachante … Juliette ne pouvait pas résister ! Le lapin sautait partout dans le clapier, il semblait très dynamique. Couleur noisette, il possédait des pattes blanches et l’une de ses grandes oreilles retombées légèrement vers l’avant. Miss Mowens ne s’autorisait pas à leur donner de surnom … Sachant que dans peu de temps, ils seraient tués pour être distribués à la cantine. Juliette tendit les mains devant elle attendant avec impatience que la créature lui soit donnée. M376E la lui donna et le lapin se montra très doux et plus gentil qu’elle ne l’aurait jamais soupçonné. La créature se frottait délicatement contre la jeune fille qui souriait de plus en plus, Juliette passa ses doigts sur le dos de l’animal qui semblait apprécier. La comédienne enviait les E. uniquement pour ça ! Être en compagnie d’animaux divers et variés. Elle avait envie de bondir de joie en voyant les lapins et cet adorable chien qui servait à regrouper les moutons était lui aussi très mignon. L’adolescente jeta un regard au fermier. Elle savait qu’il avait du travail et qu’il serait sévèrement disputé s’il n’accomplissait pas ses tâches dans les temps. Sur un ton enjoué, elle reprit donc :

    « - Nous pourrions peut-être faire le tour des animaux ?! J’aimerais vous aider à les nourrir ! »

    Elle caressa encore délicatement le dos du lapin puis le rendit au fermier, elle avait adoré l’expérience. Tenir un animal s’était effacé de sa mémoire … Pour Juliette s’était la toute première fois qu’elle avait prit une créature dans ses bras ! Cette expérience nouvelle était magique. Pour l’homme face à elle, tout cela était banal et il devait s’amuser de voir tant de joie et d’enthousiasme dans le regard d’une adolescente uniquement parce qu’elle avait prit un lapin dans ses bras. Mais personne n’ignorait qu’ici à Shiva tout était différent. Les créatures restaient toujours dans le quartier E. même si Juliette était persuadée que les Brains faisaient parfois des expériences sur des rats ou des souris dans leurs laboratoires. Ils étaient donc en contact avec ces petites choses de leur côté. Beaucoup de chose que l’on pourrait aisément qualifier de « futiles » restaient de grands mystères pour les habitants de Shiva n’étant pas renégats. Miss Mowens se tourna délicatement vers des créatures qu’elle trouvait nettement moins belles … Des cochons ! Elle n’aimait pas du tout ces choses qui se roulaient dans la boue. La belle brune était pourtant consciente que M376E devait les nourrir eux aussi. Elle se dirigea d’un pas peu rassuré vers l’endroit où ils étaient regroupés, osant un regard elle fut horrifiée à la vue de ce qu’ils faisaient. Ces animaux étaient couverts de boue et ils avaient piétinés leur propre nourriture et désormais des aliments étranges se trouvaient un peu partout dans leur lieu de vie. Juliette recula de quelques pas dégoûtée par l’odeur …

    « - Je vais vous attendre ici ! »

    Elle laissa s’échapper un petit rire et lui fit un grand sourire, elle n’aimait pas le voir entrer là-dedans ! Juliette avait presque envie de le prendre par le bras pour l’empêcher d’ouvrir cette porte et de pénétrer à l’intérieur … C’était cruel de forcer les fermiers à faire ce genre de chose ! À chaque fois M376E en ressortait dans un état incroyable. Miss Mowens n’aimait pas ça du tout. Elle entendit le bruit habituel des animaux affamés se ruant vers leur nourriture et elle afficha un air choqué. L’Essential allait-il sortir de là en un seul morceau ? Elle se pencha sur la droite tentant d’apercevoir la scène soudain un bruit particulièrement inquiétant se fit entendre derrière elle et Juliette poussa un hurlement à s’en déchirer les cordes vocales. L’un des cochons était parvenu à se hisser à l’extérieur, l’adolescente voyait cette horrible chose couverte de boue s’approcher d’elle et elle décida de reculer à grands pas montant rapidement sur un petit mur là où cette créature ne pourrait pas l’atteindre. La jeune fille se sentait humiliée … La honte s’était emparée d’elle. Juliette constatait qu’elle était une intruse ici. Ils se contrefichaient tous totalement que les animaux tâchent leur vêtements ou se frottent à eux. Ils avaient tous l’habitude de ce genre de chose ! Mais la comédienne s’était enfuie en hurlant … Tout les habitants de la ferme l’observaient avec une profonde inquiétude dans le regard. Ils levèrent presque tous les yeux au ciel et retournèrent à leurs tâches matinales.

    « - Vilaine chose ! Retourne là-bas ! Tout de suite ! »

    Une personne passa à côté de Juliette et l’insulta d’écervelée. Miss Mowens croisa les bras sur la poitrine … Autant elle détestait savoir que les lapins étaient tués autant elle serait ravie de voir cette créature morte. L’adolescente parvenait toujours à se mettre dans des situations sordides ! Qui prendrait peur face à un cochon ? La demoiselle vit M376E arriver vers elle et elle afficha un sourire embarrassé. Quelle honte … Sur un ton désolé elle ajouta :

    « - Je … Je m’excuse ! Mais ils sont assez effrayants ! »


    Un rire nerveux s’échappa de sa bouche. Encore une fois elle passait pour l’idiote de Shiva ! Merveilleux … Juliette soupira longuement.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Un nouveau jour se lève sur Shiva ... [Pv M376E]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Un nouveau jour se lève sur Shiva ... [Pv M376E]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Un nouveau jour se lève. [~ Lawla]
» Demain sera toujours un autre jour.
» " Un nouveau jour qui se lève" [Sasuke Sarutobi]
» Un nouveau jour, un nouveau venu
» Mon insomnie cesse à l'aurore [Livre I - Terminé]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
_ E X I S T E N C E Z E R O * :: • Entrez dans la cité • :: • Quartier E • :: » Ferme-
Sauter vers: