_ E X I S T E N C E Z E R O *


 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 « Je dois y aller mais on se voit demain alors. 20h ? Au Bar ? » || Susanna J.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Heatcliff B. -M118S-

avatar

Masculin Nombre de messages : 136
Age : 31
Prénom : Appelez moi, HET. #héhé#
Ouvert Aux Propositions de Topics ? : Moi? Toujours (a).
Avatar : Rpattz :'D
Date d'inscription : 03/12/2008

Détails de la matricule :
• Âge: Twenty five years old.
• Compétences: Soldat
• Relations:
MessageSujet: « Je dois y aller mais on se voit demain alors. 20h ? Au Bar ? » || Susanna J.   Dim 4 Jan - 23:23

    Avant :

    Deux enfants dans une grande cour d’école, étaient à l’écart, entrain de parler. Ils devaient avoir 9 ans. C’est alors que le garçon s’approcha, et tendit un bouquet d’herbe.

      « Bon anniversaire, Susy’. »


    C’est alors que la jeune fille devint toute rouge, rouge comme les flammes. Elle s’approcha du jeune petit garçon pour lui déposer un baiser sur sa joue. C’était à son tour de devenir tout rouge. Voyant qu’il était gêné il rétorqua.

      « Alors t’as eu tes livres pour ton anniversaire ? »


    La jeune fille hocha la tête.

    Maintenant :


    Et maintenant, c’est un peu la même scène qui se déroule , et pourtant, ils n’en savent rien, et F119B n’a probablement plus ses livres.

      « Je dois y aller mais on se voit demain alors. 20h ? Au Bar ? »


    Depuis maintenant hier soir, cette phrase résonnait comme une douce mélodie dans la tête d’Heatcliff. Il allait revoir la belle Susanna, et en plus elle l’invitait à une ‘soirée’. Il s’était préparé pendant une trentaine de minutes, ce qui pour lui était exceptionnel. Il s’était lavé, coiffé et avait pris ses plus beaux habits, c’est-à-dire un jean brut sans trous ni rien, ainsi qu’un tee-shirt noir –qu’est-ce que vous voulez, il aime le noir…

    Après ces trente minutes dans la salle de bain, il se rendit au Quartier C. Au bar, il était impatient d’y aller. Il voulait la revoir, il voulait lui reparler. Depuis hier il l’avait dans la tête. Il n’arrivait pas à enlever son image. Et pourtant, il a essayé –loin de là qu’il ne l’aime pas, c’est juste que c’est nouveau pour lui, et qu’il n’aime pas, ne pas savoir. Il s’est même laissé séduire par Cléophée aujourd’hui et rien à faire.

    Une fois sur place, il y avait déjà quelques personnes, qu’ils ne connaissaient pas pour la plupart à part de vue. Ce qu’il avait surtout remarqué, c’était qu’elle n’était pas là. Enfin, elle arriverait sûrement dans quelques minutes. En attendant sa venue, il est allé prendre un Mojito au bar, il adorait cette boisson. Il ne savait pas pourquoi, mais il trouvait son goût agréable.

      « Un mojito s’il vous plaît. »


    Il entendait les messes basses des Brains, parlant de leurs trouvailles de la journée, de Susanna, de ce qu’ils allaient lui offrir, ainsi de lui. Ils se questionnaient, se demandant si il avait été invité. Pour sa part, il avait été invité, et aussi, pour Susanna, il ne voulait pas lui faire de trop gros cadeaux, vu que cela faisait que un jour qu’il se connaissait, il avait cueillit un beaucoup de fleurs, et s’était débrouillé pour récupérer un tee shirt des Soldiers à sa taille. En clin d’œil à la veille.

    A la fin de son Mojito, il se retourna, et à sa grande surprise, elle était là. Il sourit et se dirigea vers elle.

      « Bonne fête Susanna ! »


    Elle était ravissante, et elle sentait bon. Il était aux anges, même si il ne savait pas comment agir. Pourtant, tout cela lui semblait, encore une fois familier…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Susanna J. -F119B-
    f l o w e r a d m i n

avatar

Nombre de messages : 480
Age : 33
Prénom : Hélène.
Ouvert Aux Propositions de Topics ? : Oui.
Avatar : Summer Glau.
Date d'inscription : 18/11/2008

Détails de la matricule :
• Âge: 24 ans.
• Compétences: Chercheuse.
• Relations:
MessageSujet: Re: « Je dois y aller mais on se voit demain alors. 20h ? Au Bar ? » || Susanna J.   Mar 6 Jan - 19:35

    « Alors t’as eu les livres pour ton anniversaire ? »

    La petite fille opina derechef de la tête, étant parfaitement consciente de la rougeur qui devait se dégager de ses traits enfantins. Elle sentait ses joues chaudes émettre des rayonnements qui aurait pu éclairer un phare dans la nuit. Tout comme elle sentait les regards remplis de haine de ses petites camarades de classe comme seul à cet âge on est capable de ressentir. Quand on est si petit, c’est difficile de faire dans la demi-mesure. Soit on aime fort comme ça en ouvrant grand les bras ; soit on déteste fort comme ça aussi. Mais jamais un peu et jamais de demi-teinte. Et Susanna détestait fort comme ça son anniversaire mais elle aimait fort comme ça Heatcliff. Ce meilleur ami auquel ce jour-là, elle n’a toujours pas eu la force de révéler son véritablement attachement autrement que par un timide baiser de remerciement.

    « Oui, merci beaucoup. Je les ai tout de suite commencé. »

    L’amour grandit en même temps que le corps. Mais lorsqu’on a oublié cet amour, a-t-il grandi aussi ? Même en inconscience ? Il faut croire que oui.

    AUJOURD’HUI

    D’habitude, Susanna n’était pas très joyeuse le jour de sa fête d’insertion. Après tout, elle se prenait l’année qui venait de passer dans le visage et cela lui renvoyait à la vacuité de sa solitude, à l’échec une fois de plus de ses recherches et sa légère tendance à rester dans son coin sans demander rien de plus que de continuer son bonhomme de chemin sans ennuyer quiconque. Ces 12 dernières années, c’était Ezechiel qui l’avait forcé à faire la fête. C’était toujours lui qui l’organisait. Prétendument, elle devait jouer la surprise. Oh par SHIVA !! Je ne m’y attendais pas du tout. Tu as bien joué le jeu !! Mais bien sûr, elle était toujours parfaitement au courant de la situation, d’autant plus qu’il n’y avait pas 36 moyens de faire la fête dans la cité idéale. Une année, ils avaient joué l’innovation en l’organisant à la ferme. Un pique nique improvisé qui avait vite tourner au drame quand les yeux de la principale concernée avait soudainement gonflé et qu’elle s’était mise à éternuer avec une fréquence instable. Depuis, il se faisait toujours au bar. Et souvent on oubliait que c’était également la fête d’Ezechiel. Comme il organisait tout et que de toute manière, sa vie était une fête quotidienne.

    « Surprise !! »

    Une fois encore, elle fit la surprise en arrivant juste devant le bar et sortit son habituel monologue comme quoi, elle ne s’y attendait pas du tout et qu’elle était très surprise. Et très heureuse également. A l’exception qu’aujourd’hui, cette année, c’était particulièrement vrai pensa-t-elle tandis que son regard glissa subtilement sur la grande silhouette de Heatcliff qui détonnait certes parmi les matricules Brains mais de la plus charmante des manières qui soit. Elle était au delà du ravissement et radieuse aussi. Elle avait revêtu une des seules robes qu’elle avait à disposition. Une mi-longue en maille, blanche bien évidemment. Par-dessus, les longs sautoirs offert ces dernières années par son alter et ses amis. Légèrement maquillé, pour la première fois depuis ses premiers souvenirs, elle avait prêté une attention toute particulière à ses vêtements. Pour une simple raison : il était là. Elle remercia encore une fois ses amis et s’excusa auprès d’eux pour rejoindre le matricule soldat qui sirotait un cocktail au bar.

    « Merci. » répondit-elle, le sourire ne voulant pas se détacher de ses lèvres. « Ca me fait vraiment plaisir que tu sois là. » Euphémisme eu égard aux battements frénétiques de son cœur qui était sur le point d’exploser. « J’espère qu’ils ne t’ont pas ennuyé ? » l’interrogea-t-elle en jetant un rapide coup d’œil sur ses amis qui bavassaient à mi-voix en jetant des rapides coups d’œil sur l’improbable couple. Elle aurait droit à des interrogatoires en bonne et due forme le lendemain. « Tu veux que je te présente ? » Elle voulait le garder rien que pour elle mais c’était la politesse, de ce qu’elle en savait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Heatcliff B. -M118S-

avatar

Masculin Nombre de messages : 136
Age : 31
Prénom : Appelez moi, HET. #héhé#
Ouvert Aux Propositions de Topics ? : Moi? Toujours (a).
Avatar : Rpattz :'D
Date d'inscription : 03/12/2008

Détails de la matricule :
• Âge: Twenty five years old.
• Compétences: Soldat
• Relations:
MessageSujet: Re: « Je dois y aller mais on se voit demain alors. 20h ? Au Bar ? » || Susanna J.   Ven 9 Jan - 23:25

    Cela faisait un peu près 24 heures –ne soyons pas pointilleux un soir d’«anniversaire». Mais déjà elle lui avait manqué, et cela il n’y était pour le moins habitué. C’était une sensation encore étrange pour lui, même si il était persuadé qu’il s’y habituera plutôt rapidement, car l’envie lui donnait des ailes sur ce point. L’anniversaire d’Heatcliff, lui était dans maintenant plusieurs mois. C’était l’été, un beau jour été qu’il a vécu sa renaissance, donc maintenant, bientôt… 7 ans ?!

      « Heureux que ce soit réciproque, alors. »


    Lui adressa-t-il en lui adressant un de ses sourires charmeurs dont il avait le secret. Il se questionna sur elle , elle aussi était-elle si différente lorsqu’elle se trouvait près de lui, ou alors si à l’aise que lui ? En tout cas, cela semblait comme telle. C’était tellement, « FUNNY ! » (En anglais, cela a comme un double sens, autant drôle qu’étrange.).

    Est-ce qu’il s’était ennuyé avec, les autres Brains ? Plus au moins. D’un certain point, cela lui faisait découvrir un nouvel univers dont il n’imaginait même pas l’existence, et d’un autre côté, ce n’était pas son genre de conversation. Avec tous les autres Soldiers, c’est plutôt des blagues, ou alors des petites compétitions amicales qui laissent place lors à leurs conversations. C’est radical par rapport aux découvertes de la journée. On pourrait même voir cela comme une caricature. Tandis que les Brains travaillent, ce n’est que les Soldiers qui jouent. Encore heureux, c’est plus compliqué. Oui, car pour les Brains, ce n’est que jeu de réfléchir, et ce n’est que torture de pratiquer le sport –à part quelques exceptions. C’est simplement l’inverse, pour la plupart des Soldiers.

      « A vrai dire, je n’ai pas eu l’occasion de leur parler directement… »


    Le regard de ces gens, qu’il respectait certes, commençait à l’agacer. Il n’aime pas qu’on prenne plaisir à le dévisager comme cela, après il est de mauvais poil. Une chose était sûre, si on le présentait au moins ces matricules sauraient qu’il ne sait pas inviter tout seul. Car, après tout, ici c’est un bar. Tout le monde peut venir ce n’est pas un endroit réservé. Car ce n’est pas possible de réserver un lieu, ici. Sauf si c’est M045A qui le dit.. Allez savoir pourquoi ! Mais, même quand c’est lui qui réserve un endroit, on peut toujours y accéder, c’est particulier pour cela.

      « C’est d’accord, présente moi à tes amis ! », et il finit cette phrase par un sourire.


    Contrairement aux ragots qu’ils pouvaient entendre, les Brains n’étaient pas si repoussant. Certes différent, mais ils ne faisaient pas peur –encore moins Susanna. Enfin, il suivit Susanna qui commençait à faire la visite de la pièce en allant de chaque ami par ami en disant : Voilà MXXXB, voilà M118S. Oh, j’ai fait t’oublier ! Voilà FXXXB ! Je te présente M118S, il est Soldier… On pourrait en faire une liste, elle durerait plusieurs dizaines de pages. Certes cela ne le remplissait pas de joie, mais c’est par rapport à Susanna, c’était mieux.

    C’était comme son premier jour, lorsqu’il était arrivé à Shiva, tout le monde venait vers lui pour savoir qui c’était. En lui disant : Salut moi c’est MXXXT, et toi ? C’était aussi amusant qu’étrange, car après tout, ce n’est pas tous les jours qu’on a la possibilité de faire la rencontre de nouveaux venus à la Cité Parfaite..

    Le fait de rencontré de nouvelles personnes, était arrivé tellement vite qu’il ne pouvait pas avoir de recul. Voilà une journée qu’il a enfin parlé à la matricule Brain, que déjà il en rencontrait d’autres. C’était comme si ils se connaissaient depuis toujours, donc forcément ça allait plus vite. Mais allait-ce trop vite ? Il n’en avait aucune idée. Pour le moment, il se contenta d’hocher la tête et de saluer tous les ami( e )s de la jeune matricule.

    C’est alors qu’un, un matricule homme lui accrocha le regard, il n’arrêtait pas de les observer. Ne sachant que faire, il attendait que son tour vienne pour pouvoir lui adresser la parole. Etait-il un ancien copain de Susanna ? Un ami ? Un meilleur-ami ? Ou alors quelqu’un qu’elle ne connaissait même pas ?

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Susanna J. -F119B-
    f l o w e r a d m i n

avatar

Nombre de messages : 480
Age : 33
Prénom : Hélène.
Ouvert Aux Propositions de Topics ? : Oui.
Avatar : Summer Glau.
Date d'inscription : 18/11/2008

Détails de la matricule :
• Âge: 24 ans.
• Compétences: Chercheuse.
• Relations:
MessageSujet: Re: « Je dois y aller mais on se voit demain alors. 20h ? Au Bar ? » || Susanna J.   Mer 14 Jan - 21:57

    Elle était tellement heureuse de le retrouver même si cela ne faisait pas longtemps qu’ils ne s’étaient séparés. C’était étrange comme sensation mais pas forcément désagréable. C’était comme si elle avait pu vivre sans lui sans aucun problème jusqu’à présent et maintenant qu’elle le connaissait autrement que comme une personne qu’elle croisait de temps à autre à la salle de sport et qu’elle admirait secrètement dans son coin, il suffisait qu’il ne se passe que quelques heures pour qu’ils soient séparés loin de l’autre et elle était perdue. Sans but. Sans autre volonté que de le revoir plus tard. Le reste des heures étant tendu vers ce but non avoué de revoir ce sourire charmeur qui faisait fondre son cœur et lui donnait envie de sourire à son tour. Comme à cet instant présent. Une magie bien présente bien qu’elle refusait de se l’avouer. Incontestablement, il y avait quelque chose entre eux deux. Il fallait être aveugle et sourd pour ne pas le remarquer. Mais elle s’interrogeait sur le véritable sens de cette électricité. Etait-ce comme elle l’avait appris et le voyait tous les jours au travail : une simple et banale histoire d’hormones et de phéromones, des réactions purement chimiques contre lesquels les individus ne pouvaient lutter et se rendaient à peine compte ? Ou était-ce plus que ça ? Comme ce petit manque qu’elle ressentait au plus profond d’elle-même et dont elle n’arrivait pas à définir correctement.

    Elle ne put s’empêcher de sourire doucement en jetant un coup d’œil juge sur ses collègues matricules. Ca ne l’étonnait pas vraiment de leur part et elle culpabilisait légèrement pour leur manque de courtoisie. Cependant, elle devait avouer que ce n’était pas facile d’aller au devant d’individus qu’one ne connaissait pas forcément et qui n’avaient en priori aucun point commun avec soi. Elle parlait d’ailleurs en connaissance de cause. Mais au moins, elle avait vaincu cet a priori et était aller au-delà des rumeurs. Et comme toujours, celles-ci se révélaient injustifiées.

    « Je vais te présenter et leur apprendre les bonnes manières. » plaisanta-t-elle joyeusement en lui prenant la main pour le conduire vers ses proches.

    En temps normal, elle ne se serait pas permis un tel geste mais elle était tellement bien, tant à l’aise avec Heatcliff que cela lui paraissait naturel. Arrivé devant ses collègues, elle les présenta au Soldier et ils l’accueillir avec politesse et certainement une curiosité dissimulée. Ils la connaissaient suffisamment pour savoir que ce n’était pas réellement son genre de ramener des matricules masculins. Les rumeurs courraient sur son compte et clairement, ils se demandaient comment elle avait pu lier connaissance non seulement avec un matricule S – et tout ce qu’il y a de plus brutal et terrifiant comme connotation – mais surtout avec un homme au physique aussi avantageux qu’il l’était. Le regard que portaient les matricules femmes sur lui ne laissait d’ailleurs aucun secret sur les idées qui parsemaient leurs pensées les plus inavouables. Susanna ne s’en formalisa pas pour autant et poursuivit les présentations en terminant par son alter. Dernier mais non des moindres.

    « Heatcliff, je te présente le matricule –M118B- ; Ezechiel, Matricule M119S. » Ce dernier accueillit plutôt bien le nouveau venu et comme à son habitude, fit preuve d’une bienveillance et d’une sociabilité bien présente. Susanna poursuivit les présentations à l’intention du matricule S : « Ezechiel est mon alter. La première personne que j’ai véritablement rencontrée à SHIVA et qui m’a bien aidé pendant mon insertion. »

    Contrairement à la majorité des habitants de SHIVA et surtout ceux qui venaient d’arriver de manière générale, Susanna trouvait que cette notion d’alter avait tout lieu de perturber du moment qu’on ne lui accordait pas non plus une importance primordiale. Avoir un alter ego dans sa catégorie de matricule, une personne à qui se référer dès que l’on rencontrait un problème dans sa vie quotidienne sans être obligé de renvoyer le souci directement aux matricules Agents et risquer des décisions irrévocables qui peuvent être prises par ceux-ci. Il ne fallait tout de même pas aller aussi loin comme certains le préconisaient. Ils n’étaient pas non plus une seule et même personne mais bien des entités distinctes qui pouvaient s’entendre à merveille. Hors de question que les calculs des Agents lors de l’insertion ne déterminent entièrement son futur. Surtout que maintenant qu’elle avait enfin trouvé le courage de parler à Heatcliff.

    Après quelques minutes, le départ de la fête fut donné et ils prirent place à table selon les affinités. Ezechiel ayant entrepris des démarches de séduction auprès d’une jeune matricule Brain qui venait d’arriver à SHIVA, Susanna se retrouva en plus ou moins tête à tête avec son invité. Plus ou moins puisque la matricule E qui servait les boissons ne cessaient de lancer des œillades au jeune homme et de lui demandait s’il voulait quoi que ce soit. Verre, citron, arachides, serviette, ananas, rencard… Susanna finit par éclater de rire et secoua doucement la tête avant de plonger son regard dans celui d’Heatcliff et de lui demander :

    « Ta journée s’est bien passée ? » En vérité, elle s’en fichait totalement que ce soit sa date anniversaire d’insertion. Plus cette année que les autres encore. Tout ce qui comptait pour elle était de passer du temps avec le jeune homme, d’en apprendre toujours plus sur lui et de passer son temps libre avec lui. Alors qu’elle écoutait tranquillement sa réponse avec une attention grandissante, le volume de la sonorisation fut quelque peu augmenté et la piste de danse se remplit de quelques matricules intrépides prêts à défier les lois de la gravité. Reconnaissant les accords entraînant de son groupe favori, la jeune femme sauta sur ses pieds et posa un regard interrogateur et suppliant à l’encontre d’Heatcliff.

    « Tu danses ? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: « Je dois y aller mais on se voit demain alors. 20h ? Au Bar ? » || Susanna J.   

Revenir en haut Aller en bas
 
« Je dois y aller mais on se voit demain alors. 20h ? Au Bar ? » || Susanna J.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La presse haïtienne mal formée et affamée
» Demande d'un bateau, où dois-je aller ? [ok]
» [Ruelles] Où dois-je aller ? [PV: Ayae Yûna Nakamura & Emi Kumiko]
» Mardi 15 Novembre 2011
» ? je t'aime plus qu'hier, mais bien moins que demain (aron)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
_ E X I S T E N C E Z E R O * :: • Entrez dans la cité • :: • Quartier C • :: » Bar-
Sauter vers: